MONET – Niveau de formation de la population


Signification de l'indicateur

Il est essentiel, dans le cadre du développement durable, de préserver le capital humain (principe 7a). L’efficacité économique de la société, et son capital productif, social et humain, doivent au moins être conservés (principe 10a). Il importe par conséquent de réajuster en permanence les compétences et les savoirs dans le cadre d’un processus d’apprentissage tout au long de la vie (principe 7c). Sinon, il existe un risque de voir le capital humain se déprécier et les chances de la population diminuer sur le marché du travail. L’apprentissage tout au long de la vie requiert des compétences de base préalables sur lesquelles la formation continue puisse s’appuyer. Le niveau de formation d’un individu est un indicateur de sa capacité, durant sa vie future, à acquérir des compétences et des savoirs, à les mettre à jour et à les développer. Dans une optique de développement durable, il faut augmenter la part de la population disposant d’un niveau de formation secondaire II ou tertiaire.

Cet indicateur montre la part de la population résidente permanente de 25 à 64 ans titulaire d’un diplôme du degré secondaire II ou du degré tertiaire.

Lien avec les principes du développement durable : 7a Développement du capital humain, 7c Encouragement de la capacité d’apprendre, 10a Promotion de l’efficacité économique.

Commentaire

La part de la population suisse de 25 à 64 ans titulaire d’un diplôme du degré secondaire II ou tertiaire a augmenté depuis 2011. Elle a atteint 88,4% en 2018. De plus en plus de personnes acquièrent une formation du degré tertiaire : leur part a atteint 43,7% en 2018. En revanche, les diplômes du degré secondaire II – niveau de formation le plus répandu parmi les 25-64 ans – ont reculé d’environ 12% entre 2011 et 2018.

La part de la population dont la formation ne va pas au-delà du degré secondaire I (donc sans formation post-obligatoire) n’a cessé de diminuer au cours des dernières années. Elle n’est plus désormais que de 11,6%. L’objectif de la Conférence suisse des directeurs cantonaux de l’instruction publique est de faire en sorte que, en 2020, 95% au moins des personnes de 25 ans soient titulaires d’un diplôme du degré secondaire II (soit, pas plus de 5% titulaires seulement d’un titre du degré secondaire I).

Une différence entre les sexes apparaît en considérant la population par classes d’âge : alors qu’il n’y a pas de différence significative dans la classe des 25-34 ans, les hommes à partir de 75 ans sont 1,4 fois plus nombreux que les femmes du même âge à avoir reçu une formation post-obligatoire.

En comparaison internationale, la Suisse se distingue par le haut niveau de formation de sa population. En 2018, la part de la population suisse titulaire d’un diplôme du degré secondaire II ou tertiaire était supérieure à la moyenne des pays de l'OCDE (79,3%).

Synthèse

Remarque: en raison d’une rupture dans la série temporelle, les calculs ne tiennent compte que des données à partir de 2010.


Tableaux

Méthodologie

L’indicateur présente la part de la population de 25 à 64 ans qui est titulaire d’un diplôme du degré secondaire II ou du degré tertiaire. Les données proviennent de l’Enquête suisse sur la population active (ESPA) de l’OFS. Cette enquête a été réalisée annuellement de 1991 à 2009. Depuis 2010, l’ESPA est une enquête trimestrielle basée sur un questionnaire révisé – d’où une rupture dans la série des données.

La formation acquise la plus élevée est déterminée sur une échelle à trois niveaux conforme aux normes européennes CITE (Classification internationale type de l’éducation) et qui permet des comparaisons internationales. L’échelle est constituée des degrés suivants :

  • Sans formation post-obligatoire (ISCED 0-2)
  • Degré secondaire II (ISCED 3-4)
  • Degré tertiaire (ISCED 5-6)
Comparaison internationale

Cet indicateur figure parmi les indicateurs d'Eurostat dans le thème «Education et formation»

Publications

Définitions

Degré secondaire II
Le degré secondaire II offre une formation après l'enseignement obligatoire de base. Il commence neuf ans environ après le début du degré primaire (lorsque les élèves sont dans leur 16e année) et comprend des filières de formation générale, d'une part, et des filières professionnelles, d'autre part. Les formations durent en général de deux à quatre ans et s'achèvent par l'obtention d'un certificat de maturité, d’un diplôme, d’un certificat fédéral de capacité (CFC) ou d’une attestation fédérale de formation professionnelle (AFP). A l’exception de l’AFP, les diplômes ou certificats du degré secondaire II autorisent leurs titulaires à poursuivre une formation au degré tertiaire. Une AFP donne accès à une formation professionnelle initiale avec CFC d’une durée de trois à quatre ans.

Degré tertiaire
On distingue deux filières au degré tertiaire : la formation professionnelle supérieure et les hautes écoles. La formation professionnelle supérieure comporte une grande variété de formations (env.460 diplômes). Les diplômes décernés par les écoles supérieures et les écoles techniques, ainsi que les examens professionnels et les examens professionnels supérieurs sont reconnus par la Confédération et les cantons. Ils impliquent une formation achevée du degré secondaire II et, dans le second cas, quelques années d'expérience professionnelle.
Les hautes écoles comprennent les hautes écoles universitaires (c.-à.-d. les universités cantonales et les écoles polytechniques fédérales), hautes écoles spécialisées et les hautes écoles pédagogiques, ainsi que d’autres institutions du domaine des hautes écoles partiellement ou totalement financées par des fonds publics (comme par exemple, l’institut fédéral des hautes études dans la formation professionnelle ou l’institut universitaire Kurt Bösch). Ces formations sont couronnées par un bachelor, un master ou un doctorat (uniquement dans les hautes écoles universitaires).

Sources

Contact

Office fédéral de la statistique Section Environnement, développement durable, territoire
Espace de l'Europe 10
CH-2010 Neuchâtel
Suisse
Tél.
+41 58 485 64 96

Du lundi au vendredi
9h00–12h00 et 14h00–16h00

Contact

https://www.bfs.admin.ch/content/bfs/fr/home/statistiques/developpement-durable/monet-2030/indicateurs/niveau-formation-population.html