Revenu disponible équivalent

Le revenu est un indicateur important du bien-être matériel. Il permet ou facilite l'accès à de nombreuses dimensions du bien-être (par ex. logement, santé, loisirs). Il existe en outre des liens étroits entre le revenu et la production (rémunération du travail et du capital utilisés pour la production), le système de la protection sociale (par ex. revenus de rentes provenant des assurances sociales) et le réseau social (soutien financier par ou pour d'autres ménages).
La couverture des besoins matériels de base est importante pour le bien-être personnel et la cohésion de la société. L'évolution de l’indicateur « revenu disponible équivalent » exprime approximativement dans quelle mesure le budget restant pour la consommation et l'épargne augmente ou diminue globalement.

Tableaux

Méthodologie

L'évolution du revenu disponible équivalent aux prix courants présente une tendance à la hausse plus nette dans les années allant de 1998 à 2015. Les revenus corrigés de la variation des prix, qui reproduisent le pouvoir d'achat des ménages privés, sont cependant plus appropriées pour l'analyse de l'évolution des revenus dans une perspective de bien-être. En utilisant les revenus corrigés de la variation des prix, l’interprétation est moins centrée sur le montant des valeurs absolues que sur l’évolution de ces dernières au fil de la période considérée. La correction de la variation des prix est effectuée sur la base de l'indice des prix à la consommation (IPC).
Les analyses reposent sur les données de l’enquête sur le budget des ménages (EBM) de l’OFS. La comparaison européenne se fonde sur les données d’une autre enquête, appelée SILC (Statistics on Income and Living Conditions) et réalisée chaque année dans les pays membres de l’Union européenne. Ces données pour la Suisse ne sont disponibles que depuis 2007, raison pour laquelle on a utilisé pour l’analyse de l’évolution des revenus les données fournies à partir de 1998 par l’enquête sur le budget des ménages.

Définitions

Définition de l'indicateur
Le revenu brut d’un ménage comprend les revenus de tous les membres du ménage, à savoir : les salaires et autres revenus du travail (y compris les allocations annuelles et prestations en nature), les rentes (de l’AVS, de l’AI et des caisses de pensions), les prestations sociales, les intérêts, les dividendes et les autres revenus de la fortune, ainsi que les transferts reçus d’autres ménages. Ces derniers comprennent non seulement les transferts d’argent comptant mais aussi les prestations en nature.
Si l’on déduit de ce revenu brut les dépenses obligatoires que le ménage consacre aux assurances sociales, aux impôts, aux primes de l'assurance-maladie de base ainsi qu’aux transferts réguliers d’autres ménages (par ex. pensions alimentaires), on obtient ce qu’on appelle le revenu disponible des ménages. Les loyers fictifs (avantages financiers que représente le fait d'être propriétaire de son logement ou de bénéficier d'un loyer inférieur au prix du marché) ne sont pas pris en compte dans ces résultats.
Pour analyser l’évolution des revenus, on utilise comme grandeur de référence le revenu disponible équivalent personnel, calculé à partir du revenu du ménage. Pour tenir compte des économies d'échelle (une famille de quatre personnes ne doit pas dépenser quatre fois plus qu'une personne seule pour assurer un même niveau de vie), on attribue un poids à chaque membre du ménage: 1,0 à la personne la plus âgée du ménage, 0,5 à chaque autre membre âgé de 14 ans et plus et 0,3 à chaque enfant de moins de 14 ans (ces valeurs correspondent à la nouvelle échelle d'équivalence de l'OCDE). La taille équivalente du ménage correspond à la somme des poids attribués aux personnes. Grâce à cette méthode, il est plus facile de comparer les revenus de personnes vivant dans des ménages de différentes tailles.
L’évolution des revenus est présentée à l’aide des valeurs moyennes annuelles (moyennes arithmétiques) et des valeurs médianes du revenu disponible équivalent dans la période 1998-2015. La valeur centrale ou médiane est la valeur qui divise l’ensemble considéré, ventilé dans l'ordre croissant du revenu disponible équivalent, en deux groupes de taille égale : pour une moitié de la population (50%), le revenu disponible équivalent se situe au-dessus de la médiane, alors que pour l’autre moitié, il s’inscrit au-dessous.

Contact

Office fédéral de la statistique Espace de l'Europe 10
CH-2010 Neuchâtel
Suisse

Contact

https://www.bfs.admin.ch/content/bfs/fr/home/statistiques/themes-transversaux/mesure-bien-etre/indicateurs/revenu-disponible.html