Indicateur d'environnement – Efficacité en termes d'excédent d'azote

Depuis 1990, l’excédent d’azote est en diminution plus forte que la valeur ajoutée brute de l’agriculture. Par franc généré il est donc parvenu moins d’azote dans l’environnement et ainsi l’efficacité a augmenté. Par rapport aux surfaces agricoles, l’excédent d’azote a également diminué: alors qu’en 1990, l’excédent s’élevait à 84 kg par hectare de surface agricole, il était de 67 kg par hectare en 2018.

Tableaux

Méthodologie

Cet indicateur montre l’efficacité en termes d’excédent d’azote – mesurée par le ratio entre la valeur ajoutée brute de l’agriculture et l’excédent d’azote –  ainsi que l’excédent d’azote par surface agricole. Il y a excédent d’azote lorsque l’apport d’azote dans le sol est plus important que la quantité d’azote extraite de ce dernier sous forme de produits agricoles. Cette donnée est calculée à partir de la différence entre la quantité totale d’azote que la surface agricole absorbe en un an (engrais minéraux, engrais à base de déchets organiques, engrais de ferme, fixation biologique de l’azote, apports atmosphériques) et la quantité d’azote qui quitte le sol sous forme de produits agricoles (herbe, foin, maïs, etc.). Les chiffres sont calculés par l’Office fédéral de la statistique (OFS) selon une méthode de calcul établie par Eurostat/OCDE. La valeur ajoutée brute de l’agriculture est calculée chaque année par l’OFS dans le cadre des comptes économiques de l’agriculture. Les surfaces agricoles sont tirées du relevé des structures agricoles de l’OFS.

Définitions

Liens

Contact

Office fédéral de la statistique Section Environnement, développement durable, territoire
Espace de l'Europe 10
CH-2010 Neuchâtel
Suisse

Contact

https://www.bfs.admin.ch/content/bfs/fr/home/statistiques/espace-environnement/indicateurs-environnement/tous-les-indicateurs/emissions-et-dechets/efficacite-excedent-azote.html