Indicateur d'environnement – Rayonnement non ionisant

Le rayonnement non ionisant (RNI) est généré entre autres par les appareils électriques, les lignes électriques et les antennes de téléphonie mobile, celles-ci ayant fortement augmenté ces 20 dernières années. Selon l’état actuel des connaissances scientifiques, il n’est pas clair si et dans quelle mesure le RNI auquel nous sommes confrontés au quotidien nuit à la santé en cas d’exposition prolongée.

Pour protéger la population, le Conseil fédéral a édicté en 1999 l’ordonnance sur la protection contre le rayonnement non ionisant (ORNI). Des valeurs limites d’immissions y sont définies pour des installations fixes telles que les lignes à haute tension, les antennes de téléphonie mobile ou les émetteurs de radiodiffusion. Ces valeurs limites doivent être respectées partout où des personnes peuvent séjourner, même brièvement. En revanche, l'ORNI ne s'applique pas aux appareils électriques, comme les téléphones mobiles, les téléphones sans fil, les fours à micro-ondes ou les téléviseurs.

Méthodologie

Cet indicateur présente le nombre d’emplacements d’antennes de téléphonie mobile en Suisse. Les données sont relevées par l’Office fédéral de la communication (OFCOM) dans le cadre de la statistique des télécommunications.

Définitions

Liens

Contact

Office fédéral de la statistique Section Environnement, développement durable, territoire
Espace de l'Europe 10
CH-2010 Neuchâtel
Suisse

Contact

https://www.bfs.admin.ch/content/bfs/fr/home/statistiques/espace-environnement/indicateurs-environnement/tous-les-indicateurs/emissions-et-dechets/rayonnement-non-ionisant.html