Medienmitteilung

Enquête sur les revenus et les conditions de vie en Suisse en 2014 Le niveau de vie en Suisse reste l'un des plus élevés d'Europe

Neuchâtel, 25.04.2016 (OFS) - En 2014, la Suisse était l'un des pays présentant le niveau de vie le plus élevé d'Europe. Cela n'exclut pas des difficultés économiques, puisque 6,6 % de la population, soit environ 530'000 personnes, était touché par la pauvreté en termes de revenu. Environ une personne sur dix n'avait pas les moyens de s'offrir une semaine de vacances hors de son domicile, selon l'enquête sur les revenus et les conditions de vie (SILC) de l'Office fédéral de la statistique (OFS).

Le niveau de vie général en Suisse, demeurait, avec la Norvège et le Luxembourg, parmi les plus élevés d'Europe en 2014. Le niveau de vie général est mesuré par le revenu disponible équivalent médian, après correction des différences de niveaux de prix entre les pays. En Suisse, ce revenu était 1,7 fois supérieur à celui de l'Italie et 1,3 fois supérieur à celui de l'Allemagne ou de la France. Ainsi, malgré le niveau des prix élevé en Suisse, la situation financière de la population après déduction des dépenses obligatoires était plus confortable que celle de la plupart de nos voisins et des pays de l'Union européenne. Par ailleurs, le niveau moyen de satisfaction par rapport à la situation financière était le plus élevé d'Europe.

Inégalités de revenus plus faibles en Suisse

En 2014, le rapport entre la somme des revenus des 20% les plus riches et celle des 20% les plus pauvres (S80/S20) plaçait la Suisse en dessous de la moyenne européenne en termes d'inégalités de revenus. Dans notre pays, la somme des revenus des 20% les plus riches était 4,4 fois supérieure à celle des 20% les plus pauvres, alors que la moyenne européenne était de 5,2. Les pays affichant les plus fortes inégalités de répartition des revenus étaient la Serbie (9,8), l'Ex-République yougoslave de Macédoine (7,2), la Roumanie (7,2) et l'Espagne (6,8). L'écart entre les plus riches et les plus pauvres était le plus faible en Islande (3,1) et en Norvège (3,4).

Conditions de vie fortement péjorées pour 4,6% de la population

En Suisse, 4,6% de la population était en situation de privation matérielle en 2014, ce qui indique que les conditions de vie pour cette part de la population étaient fortement péjorées par un manque de ressources financières. Ce taux reste parmi les plus faibles d'Europe (18,6% dans l'UE). En Suisse, les privations matérielles les plus fréquentes étaient liées aux difficultés financières, comme le fait de ne pas être en mesure de faire face à une dépense imprévue de 2'500.- dans un délai d'un mois (21,6%). Par ailleurs, 9,7% de la population n'avait pas les moyens de s'offrir chaque année une semaine de vacances hors de son domicile (36,9% en moyenne européenne). Ce taux se montait à 22,6% pour les personnes vivant dans une famille monoparentale. 1,7 % des personnes n'avaient pas les moyens de s'offrir un repas complet (viande, poisson ou équivalent végétarien) tous les 2 jours. Là aussi, ce chiffre est faible en comparaison européenne (9,5% pour l'UE).

6,6 % de la population suisse touché par la pauvreté

En 2014, 6,6% de la population soit quelque 530'000 personnes étaient touchées par la pauvreté en termes de revenu selon les normes d'accès à l'aide sociale. Parmi elles, on comptait 123'000 personnes actives professionnellement (taux de pauvreté de 3,3%). Les groupes sociaux les plus exposés à la pauvreté étaient les personnes vivant dans une famille monoparentale (14,1%), les personnes sans activité professionnelle (13,1%) et celles ne disposant d'aucune formation au-delà de l'école obligatoire (12,6%). Le taux de pauvreté était également plus élevé que la moyenne chez les personnes de 65 ans et plus (13,6%), en particulier chez les personnes âgées vivant seules (22,7%). A noter toutefois que le taux de pauvreté est calculé uniquement en fonction des revenus et ne prend pas en compte les éléments de la fortune. Or, les personnes de 65 ans et plus puisent plus souvent dans leur fortune pour financer leurs dépenses courantes. Des informations plus détaillées sur la pauvreté et les privations figurent dans la publication "Pauvreté et privation matérielle, résultats des années 2007 à 2014" .


 

Download Medienmitteilung

Le niveau de vie en Suisse reste l'un des plus élevés d'Europe
(PDF, 6 Seiten, 176 kB)


Weitere Sprachen


Verwandte Dokumente

SILC 2014: Lebensbedingungen, Armut und materielle Entbehrung


 

Infobanner COVID-19

Pandemie und statistische Datenerhebungen

Die Covid-19-Pandemie fordert die gesamte Schweiz. Zur Messung der Auswirkungen muss das Bundesamt für Statistik (BFS) den Behörden und der Öffentlichkeit auch unter diesen schwierigen Umständen weiterhin zuverlässige Daten liefern. Wir danken Ihnen bei allfälligen Erhebungen für Ihre Unterstützung.

https://www.bfs.admin.ch/content/bfs/de/home/statistiken/wirtschaftliche-soziale-situation-bevoelkerung/erhebungen/silc.assetdetail.39949.html