Medienmitteilung

Statistiques des villes suisses 2023 sur le thème «Travail et rémunération» Le travail dans les villes

25.04.2023 - Comment travaille-t-on dans les villes suisses? Qu’est-ce qui rend les villes attrayantes pour les entreprises et leurs collaborateurs? Comment les logements dans les villes sont-ils chauffés? C’est à ce type de questions que répondent les «Statistiques des villes suisses 2023», publiées par l’Union des villes suisses en collaboration avec l’Office fédéral de la statistique. Le thème principal de l’édition de cette année est le travail et la rémunération. L’ouvrage présente en outre les données détaillées habituelles, par exemple sur la mobilité, la démographie, la politique et désormais aussi sur le chauffage des logements.

Les villes sont les moteurs économiques de la Suisse. Quelque 3,4 millions d’emplois, soit près des deux tiers de l’ensemble des emplois, se trouvent dans les villes. Avec 1,7 million d’emplois en équivalents plein temps à l’échelle du pays, la branche qui emploie le plus de personnes est celle des services à haut niveau de connaissances, dont font entre autres partie les secteurs de la recherche, de la communication ou du conseil. Cette branche est surtout importante dans les grandes villes. C’est ce que l’on constate en regardant le quotient de localisation, qui exprime la concentration d’une activité dans une région. Le quotient de localisation de 1,4 en moyenne constaté dans les grandes villes signifie que la part d’emplois de la branche des services à haut niveau de connaissances est 1,4 fois plus élevée qu’au niveau suisse.

Dans les grandes villes, on trouve également des quotients de localisation supérieurs à la moyenne dans les services financiers (2,2). Les petites villes de moins de 10 000 habitants sont surtout caractérisées par l’industrie chimique et pharmaceutique (2,8) et le tourisme (5,2), sachant que certaines villes comme Zermatt, Davos et Arosa sont à cet égard particulièrement concernées. Les villes de 20 000 à 49 999 habitants ont un nombre d’emplois supérieur à la moyenne dans la branche des transports ainsi que celle de l’horlogerie et de la fabrication d’instruments de mesure. En Suisse, environ 4,3% de l’ensemble des emplois se trouvent dans le secteur culturel dans un total de 66 000 établissements. Dans les grandes villes, cette proportion est encore plus élevée: 6,8%.

L’accessibilité, une qualité des villes

L’un des grands atouts de la Suisse urbaine est sa bonne accessibilité, c’est-à-dire une organisation des structures à petite échelle à l’intérieur des villes. Cela se manifeste particulièrement en ce qui concerne les établissements de formation. Le trajet effectué par un élève du degré secondaire II pour se rendre à son école est d’un peu moins de 850 m en moyenne dans les grandes villes. Dans les villes des 10 000 à 14 999 habitants, il atteint déjà 2 250 mètres, et dans les villes de moins de 10 000 habitants, il passe même à près de 4 000 mètres. D’autres services tels que les musées, les installations sportives et les arrêts de TP sont eux aussi plus accessibles dans les grandes villes.

Nouvelles données sur les sources d’énergie des logements

Par rapport aux numéros précédents des «Statistiques des villes suisses», cette édition publie en outre les sources d’énergie utilisées pour le chauffage des logements suisses. Au total, 42% des logements suisses sont chauffés au mazout, 24% au gaz, 14% par des pompes à chaleur, 8% par la chaleur à distance, 7% au bois et 5% à l’électricité. La chaleur à distance est surtout bien développée dans les grandes villes; 20% des appartements des villes de plus de 100 000 habitants sont chauffés par ce moyen. Les communes en tête sont celles des deux cantons de Bâle: ainsi, la ville de Bâle a déjà raccordé 59% de l’ensemble des logements au réseau de chaleur à distance.

Politique: le PLR est le premier parti

Le principal parti dans les exécutifs municipaux est le PLR. Il détient en moyenne 25% de tous les sièges gouvernementaux municipaux. Le PS arrive en deuxième position avec 21%. Le PLR est également le parti à la tête du plus grand nombre de mairies (55 mandats sur 170; 32%). Le PS arrive en deuxième position avec 38 mairies. Les femmes restent sous-représentées dans les parlements des villes suisses, où leur part atteint 39%. Elles sont encore plus sous-représentées dans les exécutifs municipaux (32%). Elles sont tout de même majoritaires dans 25 villes. En 2021, c’était seulement le cas dans 22 villes.

Ouvrage comme d’habitude disponible sous forme numérique et comme Open Government
Data

Le contenu de la 84e édition des «Statistiques des villes suisses» est également accessible comme publication numérique. Les données de base sont en outre mises à disposition du public sur le site web de l’UVS, dans les catalogues de données de l’OFS et via la plateforme «opendata.swiss».

Vous trouverez des informations complémentaires sous forme de graphiques dans le document PDF ci-dessous.


 

Download Medienmitteilung

Le travail dans les villes
(PDF, 3 Seiten, 431 kB)


Weitere Sprachen


Verwandte Dokumente

Statistik der Schweizer Städte 2023


Tags

Frau Statistik der Schweizer Städte Statistik der Schweizer Städte 2023

 

https://www.bfs.admin.ch/content/bfs/de/home/statistiken/kataloge-datenbanken.assetdetail.24325658.html