Surfaces improductives

Réduction de la surface des glaciers de plus d’un quart

Les surfaces improductives couvrent un peu plus d’un quart du territoire suisse. Les surfaces sans végétation (rochers et éboulis) en constituent la majeur partie, avec près de 45%. La végétation improductive représente à peine 28%, les lacs et les cours d’eau 16,9%. Enfin, les glaciers et les névés couvrent 11% environ des surfaces improductives.

La superficie occupée par les surfaces improductives n’a guère varié au cours des dernières décennies, puisqu’elle n’a régressé que de 1,1% entre 1979/85 et 2004/09. Si l’on répartit les gains et les pertes de surfaces improductives selon les différentes catégories, on constate que les glaciers ont le plus perdu de terrain (25,5%). Le recul des glaciers représente un peu plus de 390 km². La fonte de la glace a surtout fait apparaître des zones d’éboulis (62,1%) et de rochers sans végétation (36,0%).

Informations supplémentaires

Cartes

Tableaux

Publications

Bases statistiques et enquêtes

Contact

Office fédéral de la statistique Section Géoinformation
Espace de l'Europe 10
CH-2010 Neuchâtel
Suisse

Contact

https://www.bfs.admin.ch/content/bfs/fr/home/statistiques/espace-environnement/utilisation-couverture-sol/surfaces-improductives.html