MONET 2030: Taux de suicide


ODD 3: Permettre à tous de vivre en bonne santé et promouvoir le bien-être de tous à tout âge  

Extrait de la cible suisse 3.4: […] Le nombre de suicides pour 100'000 habitants devrait être réduit de 25% d’ici 2030.

Signification de l’indicateur
L’indicateur présente le nombre de décès par suicide pour 100'000 habitants. Le nombre de décès par suicide renseigne sur le degré de satisfaction, le bien-être psychologique et la situation psychosociale des individus. Pour aller vers un développement durable, le taux de suicide doit diminuer.

Comparaison internationale
Il est possible de faire une comparaison internationale avec les données du bureau régional pour l’Europe de l’Organisation mondiale de la santé, disponibles dans la base de données « European health for all database ».


Tableaux

Méthodologie

Cet indicateur présente le nombre de décès par suicide (sans les suicides assistés) pour 100'000 habitants. Les données proviennent de la statistique des causes de décès et des mortinaissances (eCOD) de l’Office fédéral de la statistique. La statistique des causes de décès renseigne sur l'évolution de la mortalité en Suisse et sur les causes de décès. Les données sont récoltées via des formulaires anonymisés d’enregistrement des décès et des mortinaissances. La représentativité de la statistique est élevée car la déclaration est obligatoire.

Définitions

Taux de mortalité standardisé
Le nombre des décès variant selon la taille et la structure par âge de la population, il ne peut pas être comparé directement avec celui enregistré les années précédentes ou dans une population différente. Le taux de mortalité standardisé est calculé à partir des taux de mortalité établis pour chacune des différentes classes d'âges. Ces taux sont appliqués à une structure de population prédéfinie (ici, la population standard européenne de 1976 selon l'organisation mondiale de la santé, OMS) et se rapportent à 100’000 personnes. Cela permet de comparer directement la mortalité de diverses populations.
 

Sources

Cibles

Cible suisse 3.4: L’augmentation de la charge de morbidité due aux maladies non transmissibles et aux maladies mentales est freinée et les décès prématurés sont en baisse. Le nombre de suicides pour 100 000 habitants devrait être réduit de 25% d’ici 2030.

Cible internationale 3.4: D’ici à 2030, réduire d’un tiers, par la prévention et le traitement, le taux de mortalité prématurée due à des maladies non transmissibles et promouvoir la santé mentale et le bien-être.

Contact

Office fédéral de la statistique Section Environnement, développement durable, territoire
Espace de l'Europe 10
CH-2010 Neuchâtel
Suisse
Tél.
+41 58 485 64 96

Du lundi au vendredi
9h00–12h00 et 14h00–16h00

Contact

https://www.bfs.admin.ch/content/bfs/fr/home/statistiques/developpement-durable/monet-2030/tous-selon-themes/3-sante/taux-suicide.html