MONET 2030: Renoncement à des soins médicaux nécessaires pour des raisons financières


ODD 3: Permettre à tous de vivre en bonne santé et promouvoir le bien-être de tous à tout âge

Cible suisse 3.8: La Suisse pourvoit à la fois à un système de soins de qualité qui soit financièrement supportable et à des conditions favorables à la santé ; le pourcentage de personnes qui renoncent à se faire soigner pour des motifs financiers diminue.

Signification de l’indicateur
L’indicateur présente la part de la population à risque de pauvreté de 16 ans ou plus ayant renoncé, pour des raisons financières, à des soins nécessaires chez un médecin ou un dentiste. Cette situation reflète une inégalité en matière d’accès aux services de santé. Pour aller vers un développement durable, cette part doit diminuer.

Aide à la lecture
Plusieurs obstacles peuvent compliquer l’accès aux services de santé. La situation financière des personnes est notamment un facteur limitant pouvant amener à renoncer à des soins médicaux. Les soins dentaires méritent d’être considérés tout particulièrement car, contrairement aux soins médicaux de base, ils ne sont généralement pas remboursés par les caisses maladie. 

Comparaison internationale
L’indicateur ne permet pas de comparaisons internationales directes car il combine les catégories «renoncement en matière de soins médicaux » et «renoncement en matière de soins dentaires ». Au niveau international, les soins médicaux et les soins dentaires sont considérés séparément.


Tableaux

Méthodologie

L’indicateur présente la part de la population à risque de pauvreté âgée de 16 ans ou plus ayant renoncé, pour des raisons financières à des soins médicaux ou dentaires nécessaires. Pour ces données un intervalle de confiance est calculé avec des limites à 95%.

Définitions

Risque de pauvreté:
Sont exposées au risque de pauvreté les personnes qui vivent dans un ménage dont les ressources financières se situent à moins de 60% du revenu disponible équivalent médian. La médiane divise la population en deux moitiés dont l’une a un revenu supérieur à la médiane et l’autre un revenu inférieur à la médiane.

Revenu disponible:
Le revenu disponible est le revenu brut total du ménage moins les cotisations sociales, les impôts, les primes d’assurance-maladie obligatoire et les transferts réguliers à d’autres ménages. Une échelle d’équivalence est utilisée pour tenir compte de la taille du ménage (p. ex. coefficient 2,1 pour une famille de deux adultes et deux enfants de moins de 14 ans). Les données proviennent de l’Enquête sur les revenus et les conditions de vie (SILC) de l’Office fédéral de la statistique. Les personnes interrogées sont invitées à dire si elles ont renoncé à un traitement ou à un contrôle médical ou dentaire dont elles auraient eu besoin, et pour quelles raisons elles y ont renoncé. Les personnes qui ont renoncé pour des raisons financières à un examen médical et à un examen dentaire ne sont comptées qu’une seule fois
 

Sources

Cibles

Cible suisse 3.8: La Suisse pourvoit à la fois à un système de soins de qualité qui soit financièrement supportable et à des conditions favorables à la santé ; le pourcentage de personnes qui renoncent à se faire soigner pour des motifs financiers diminue.

Cible internationale 3.8: Faire en sorte que chacun bénéficie d’une couverture sanitaire universelle, comprenant une protection contre les risques financiers et donnant accès à des services de santé essentiels de qualité et à des médicaments et vaccins essentiels sûrs, efficaces, de qualité et d’un coût abordable.

Contact

Office fédéral de la statistique Section Environnement, développement durable, territoire
Espace de l'Europe 10
CH-2010 Neuchâtel
Suisse
Tél.
+41 58 485 64 96

Du lundi au vendredi
9h00–12h00 et 14h00–16h00

Contact

https://www.bfs.admin.ch/content/bfs/fr/home/statistiques/developpement-durable/monet-2030/tous-selon-themes/3-sante/privations-soins-raisons-financieres.html