Productivité du travail

Dans une entreprise, la production résulte de l'utilisation combinée de facteurs tels que les machines, les bâtiments, l'énergie et la main-d'œuvre. La productivité du travail mesure l'efficacité avec laquelle les ressources humaines sont employées dans le processus de production. Elle est déterminée par le progrès technique, le capital économique, les ressources naturelles et le capital humain. L'importance de la productivité du travail pour la création et la préservation du bien-être matériel apparaît dans le fait qu’elle est en rapport étroit avec le revenu, la croissance économique à long terme et la compétitivité à long terme.

La productivité du travail peut se calculer soit pour l'économie totale, soit pour un ensemble de branches d’activité réunies sous le nom de « secteur marchand ». Le secteur marchand comprend l'ensemble des acteurs économiques qui, sur le territoire économique d'un pays, visent le profit et mettent en œuvre des stratégies pour augmenter leur rentabilité. Par rapport à l'économie totale, le secteur marchand ne comprend pas la valeur ajoutée des administrations publiques et des institutions sans but lucratif au service des ménages (ISBLSM).

Tableaux

Méthodologie

La productivité du travail est définie comme le rapport entre l‘output et le travail qui est utilisé. Les comptes nationaux de la Suisse donnent deux quantités différentes pour mesurer l'activité économique, d'une part la valeur ajoutée brute (VAB) et d'autre part le produit intérieur brut (PIB). La statistique structurelle des entreprises (STATENT) est une source de données de l’intrant travail dans les analyses structurelles. La statistique du volume de travail (SVOLTA) est utilisée pour le calcul de la productivité des heures effectivement travaillées.

Suite à des changements et des révisions significatifs dans plusieurs statistiques les Comptes nationaux Suisse ont été révisés en aout 2017. Cette révision a un impact sur les série du très du PIB  et de la VAB de 1995 à 2013. La productivité du travail de la branche NOGA 68 a été calculée en excluant les activités des ménages produisant des services de locations en tant que propriétaires de logements, à l’inverse du compte de production qui considère dorénavant ce type d’activités dans la branche NOGA 68. La branche NOGA 97 (« Activités des ménages en tant que qu’employeurs de personnel domestique ») n’est plus considérée dans le cadre des analyses de l’économie marchande (business sector). En effet, la production de cette branche est destinée exclusivement à un usage propre. Elle ne peut ainsi pas être considérée comme concurrentielle sur le marché.

Définitions

Définition de l'indicateur
La productivité du travail est définie comme le rapport entre l‘output et le travail qui est utilisé.
Il existe en Suisse deux mesures de la productivité du travail: la productivité des heures effectivement travaillées pour l’ensemble de l’économie nationale et la productivité du travail par emploi en équivalents plein-temps, qui est utilisée pour effectuer des analyses structurelles par branches d’activité et pour le secteur marchand.

Pour l’ensemble de l’économie, la productivité par heure effectivement travaillée se calcule par la formule suivante:

PIBt / HETt

Le PIBt est le produit intérieur brut de l’année t; HETt est le nombre d'heures effectivement travaillées durant cette même année t.
S’agissant des branches de l’économie marchande, la productivité par emploi en équivalent plein-temps est éstimée par la formule :

VABit / EPTit

VABit est la valeur ajoutée brute de la branche i de l’année t ; EPTit est l’emploi en équivalence plein-temps de la branche i de l’année t.

Publications

Contact

Office fédéral de la statistique Espace de l'Europe 10
CH-2010 Neuchâtel
Suisse

Contact

https://www.bfs.admin.ch/content/bfs/fr/home/statistiques/themes-transversaux/mesure-bien-etre/activites/production-economique/productivite-travail.html