Glossaire de l'IPC

Consommation privée

Ensemble des biens et des services achetés et consommés par les ménages privés. Conformément à la définition de la consommation dans la comptabilité nationale, les impôts, les primes d’assurances sociales et les autres dépenses de transfert (comme les pensions alimentaires) ne font pas partie des dépenses de consommation. Les dépenses de transfert sont des dépenses qui, directement ou indirectement (p. ex. par le financement de prestations publiques), retournent aux ménages.

L'enquête sur le budget des ménages (EBM) évalue annuellement la structure des dépenses des ménages privés en suisse. Les résultats de l'EBM servent de base à la pondération du panier-type de l'IPC.

Déflation

La déflation désigne une situation de baisse générale et continue du niveau des prix, autrement dit une augmentation de la valeur de la monnaie, qui s’accompagne généralement d’une baisse de la production.

La déflation désigne aussi la pratique consistant à calculer pour une valeur nominale, la valeur réelle correspondante, c’est-à-dire la valeur corrigée du renchérissement (p. ex. salaires nominaux et salaires réels, PIB à prix courants et à prix constants).

Dépenses de transfert

Les dépenses de transfert sont des paiements qui, directement ou indirectement (p. ex. sous forme de prestations publiques) retournent aux ménages. Les dépenses de transfert comprennent notamment les impôts directs, les primes d’assurances sociales, les pensions alimentaires et la part des primes d'assurances privées qui, sous forme d’indemnisation en cas de dommage, retournent aux ménages. Les dépenses de transfert ne font pas partie de la consommation privée, telle que définie par la comptabilité nationale, et n’entrent donc pas dans le panier-type de l’indice des prix à la consommation.

Désinflation

La désinflation désigne une situation dans laquelle le taux d’inflation diminue continuellement, mais reste néanmoins positif.

Indexation

Adaptation d'une grandeur monétaire dont on veut maintenir la valeur constante (par rapport à un index) au cours du temps. L’indexation se pratique par exemple pour les contrats de longue durée, les pensions alimentaires et les retraites.

Utilisez la calculatrice de l'IPC pour indexer un montant (pension alimentaire, rente, etc.) à l'aide de l'indice des prix à la consommation, ou pour calculer le renchérissement durant une période.

Inflation

L’inflation désigne une situation de hausse générale et continue des prix, autrement dit une diminution constante de la valeur de la monnaie. 

On peut décrire et calculer cette évolution de différentes manières, en fonction de la période considérée.

Dans l'analyse courante, on utilise généralement l'évolution de l'indice (en pourcentage) du mois en cours par rapport au même mois de l'année précédente. Dans une perspective à plus long terme, on utilise également le renchérissement annuel moyen, qui correspond à la variation en pourcentage des moyennes annuelles entre deux années civiles consécutives (voir aussi Renchérissement).

Indice-chaîne

L’indice-chaîne de Laspeyres est une série d’indices de Laspeyres, fréquemment révisés et dont les périodes successives sont reliées comme les maillons d’une chaîne.

En 2000, lors de la dernière révision de l’IPC, l’OFS a décidé de mettre à jour le panier-type à un rythme annuel, afin de tenir compte aussi précisément que possible de l’évolution de la structure de la consommation des ménages. L’IPC est ainsi devenu un indice-chaîne. La pondération des divers postes de dépenses est désormais actualisée chaque année en décembre.

Les indices mensuels sont calculés selon le principe de Laspeyres, le mois de la dernière repondération étant pris comme base de l'indice. Les indices sont ensuite chaînés mathématiquement les uns aux autres.

Indice de Laspeyres

L’indice suisse des prix à la consommation (comme l’indice des prix à la production et à l’importation) est un indice de Laspeyres. Ce type d’indice suppose que le schéma de produits et de pondération de la période de référence (et non de la période courante, comme c’est le cas pour l’indice Paasche) reste constant sur un certain intervalle de temps. La formule générale de Laspeyres pour un indice de prix est la suivante:

Indice des prix et indice du coût de la vie

L'indice suisse des prix à la consommation n’est pas un indice du coût de la vie, même si dans le langage courant ces deux expressions sont souvent apparentées. Comme dans la plupart des pays, l’IPC est un indice « pur » des prix, reposant sur une sélection fixe de biens et services représentatifs de la consommation d’un ménage moyen (indices de Laspeyres).

Un « véritable » indice du coût de la vie mesure l'évolution de la dépense minimale nécessaire au maintien d’un niveau d’utilité (ou niveau de satisfaction) donné, sans que le panier de biens consommés reste nécessairement fixe. Un véritable indice du coût de la vie pourrait embrasser, en plus des biens de consommation, des postes budgétaires tels que par. ex. les impôts directs et les primes d'assurances sociales.

Indice suisse des prix à la consommation

Indice mesurant l’évolution des prix sur la base d’un panier-type représentatif des principales dépenses de consommation des ménages en Suisse. L’évolution des prix au fil du temps est exprimée par la valeur de l’indice ou par la variation de l’indice en pour cent.

L'IPC est l’un des indicateurs économiques les plus importants et les plus utilisés. Il constitue une grandeur de référence largement reconnue en politique et en économie.

Niveau des prix

L'indice des prix à la consommation enregistre l'évolution des prix des biens et services inclus dans le panier-type sous forme d'indice. L'évolution des prix représentée par le renchérissement se réfère à la variation relative des prix individuels, qui est agrégée jusqu'au niveau total.

Des évolutions de prix sectorielles contradictoires peuvent se superposer et se compenser au sein du panier-type.

Nomenclatures

Depuis la révision de 1993 et jusqu’au nouvel indice de mai 2000, l’indice des prix à la consommation reprenait la nomenclature SNA (System of National Accounts), qui partageait la consommation privée en 8 groupes principaux.

La nomenclature COICOP (Classification of Individual Consumption by Purpose, OECD) introduite avec la révision mai 2000, partage la consommation en 12 groupes principaux.

Panier-type et pondération

Le panier-type et les pondérations qui servent de base aux indices de prix sont établis à partir de différentes sources. Pour l’indice des prix à la consommation, la source principale est l'enquête sur le budget des ménages (EBM).

Pouvoir d’achat ou valeur monétaire

Le pouvoir d’achat d’une monnaie, ou la valeur monétaire, correspond à la quantité de biens qu’on obtient en échange d’une unité de cette monnaie. On distingue la valeur interne d’une monnaie, qui dépend en plus du niveau des prix sur le marché national, et sa valeur externe, qui dépend de son taux de change par rapport aux autres monnaies.

Prix

Pour l'IPC, ce sont les prix dits de transaction qui sont déterminants, c'est-à-dire les prix de vente effectifs (y compris la TVA, les taxes) payés sur le territoire national. Les éventuels prix promotionnels et rabais sont également pris en compte.

L'évolution des prix calculée se réfère toujours au prix d'un produit précis pendant la période d'observation (avec quantité et qualité fixe, dans le même canal de distribution).

Renchérissement

Le renchérissement est la variation de prix d'un panier-type de biens et de services durant un intervalle de temps donné. L’indice des prix à la consommation mesure le renchérissement sur la base d’un panier fixe, composé des principaux biens de consommation des ménages.

Le panier-type est pondéré d’après la structure moyenne des dépenses des ménages en Suisse. De ce fait, un ménage particulier peut avoir une perception différente de la valeur moyenne calculée du renchérissement.

Sur ce thème

Indexation

Compensation du renchérissement, indexation des montants contractuels, tableau d'indexation, calculatrice en ligne

Conseils d'utilisation

A quoi faut-il faire attention lors d'une indexation ?

Méthodes

Explications à propos de la méthode

Résultats détaillés

Indices, variations, contributions mensuelles, résultats détaillés

Indices régionaux

Renchérissement dans les cantons de Bâle-Ville, de Genève et dans la ville de Zurich

Indexation en ligne

Calculatrice en ligne

Résultats de l'IPC

Indices, variations, contributions mensuelles, résultats détaillés

Prévisions du renchérissement

Prévisions du renchérissement

Contact

Office fédéral de la statistique Section Prix
Espace de l'Europe 10
CH-2010 Neuchâtel
Suisse
Tél.
+41 58 463 69 00

Du lundi au jeudi
09h00 à 12h00 et 13h30 à 16h30

Vendredi
09h00 à 12h00 et 13h30 à 16h00

Contact

https://www.bfs.admin.ch/content/bfs/fr/home/statistiques/prix/enquetes/lik/glossaire.html