MONET 2030: Ressources phytogénétiques pour l’alimentation et l‘agriculture


ODD 2: Éliminer la faim, assurer la sécurité alimentaire, améliorer la nutrition et promouvoir l’agriculture durable

Cible suisse 2.5: L’agriculture préserve et favorise la diversité génétique indigène pour l’alimentation et l’agriculture, y compris les variétés sauvages des espèces utilisées à des fins agricoles. Elle apporte en outre une contribution essentielle à la conservation et à l’utilisation durable de variétés indigènes de plantes agricoles cultivées et de races suisses d’animaux de rente

ODD 15: Préserver et restaurer les écosystèmes terrestres, en veillant à les exploiter de façon durable, gérer durablement les forêts, lutter contre la désertification, enrayer et inverser le processus de dégradation des terres et mettre fin à l’appauvrissement de la biodiversité

Extrait de la cible suisse 15.6: Il y a un accès facilité aux ressources phytogénétiques pour l’alimentation et l’agriculture […] L’accès à toute autre ressource génétique (animal, microorganisme, etc.) est libre, sauf disposition particulière dans la législation existante. […]

Signification de l’indicateur
L’indicateur présente le nombre de ressources génétiques végétales conservées (accessions) dans la banque de gènes nationale des ressources phytogénétiques pour l’alimentation et l’agriculture (RPGAA). Une ressource phytogénétique est constituée de matériel végétal susceptible de se multiplier et présentant une valeur actuelle ou future. La préservation de ces ressources, qui représentent un patrimoine pour les générations futures, est importante pour la sécurité alimentaire ainsi que pour la biodiversité en générale. Une augmentation du nombre d’accessions enregistrées va donc dans le sens du développement durable.

Aide à la lecture
Le matériel végétal de la banque de gènes nationale RPGAA est conservé physiquement, par exemple dans des vergers de conservation ou sous la forme de semences, et enregistré dans la banque de données. La conservation d’une ressource phytogénétique permet non seulement sa documentation, mais également son utilisation future et son partage.

Comparaison internationale
L’indicateur est comparable à l’indicateur retenu par l’ONU pour le monitoring global des ODD (IAEG-SDG 2.5.1). Ce dernier recense toutefois également les ressources génétiques des animaux de rente.


Tableaux

Méthodologie

Les données proviennent de la banque de données nationale des ressources phytogénétiques pour l’alimentation et l’agriculture (RPGAA) exploitée par l’Office fédéral de l’agriculture (OFAG). Sont pris en compte dans le calcul de l’indicateur, les accessions, soit le matériel végétal conservé dans une collection sous forme d’échantillon, de variété ou de population, enregistrées dans cette banque de données. Chaque accession est identifiée au moyen de descripteurs relatifs au lieu de conservation, à la variété ou encore au profilage génétique. Cette banque de données publique est une des mesures de la mise en œuvre en Suisse du Traité international sur les ressources phytogénétiques pour l’alimentation et l’agriculture adopté en 2001 par la FAO (Organisation des Nations Unies pour l’alimentation et l’agriculture). Le caractère public de cette banque de données découle d’une volonté de garantir l’accès au matériel génétique ainsi que de favoriser la coopération entre les programmes nationaux et la FAO.

Définitions

Biodiversité
La biodiversité, ou diversité biologique, englobe la diversité des espèces (animaux, plantes, champignons et bactéries), la diversité génétique des individus au sein d’une espèce et la diversité des écosystèmes dans lesquels vivent les espèces.

Cibles

Cible suisse 2.5: L’agriculture préserve et favorise la diversité génétique indigène pour l’alimentation et l’agriculture, y compris les variétés sauvages des espèces utilisées à des fins agricoles. Elle apporte en outre une contribution essentielle à la conservation et à l’utilisation durable de variétés indigènes de plantes agricoles cultivées et de races suisses d’animaux de rente.

Cible suisse 15.6: Il y a un accès facilité aux ressources phytogénétiques pour l’alimentation et l’agriculture conformément au système multilatéral du Traité international sur les ressources phytogénétiques pour l’alimentation et l’agriculture. L’accès à toute autre ressource génétique (animal, microorganisme, etc.) est libre, sauf disposition particulière dans la législation existante. Les avantages découlant de l’utilisation des ressources génétiques devraient autant que possible être partagés de manière juste et équitable.

Cible internationale 2.5 : D’ici à 2020, préserver la diversité génétique des semences, des cultures et des animaux d’élevage ou domestiqués et des espèces sauvages apparentées, y compris au moyen de banques de semences et de plantes bien gérées et diversifiées aux niveaux national, régional et international, et favoriser l’accès aux avantages que présentent l’utilisation des ressources génétiques et du savoir traditionnel associé etle partage juste et équitable de ces avantages, ainsi que cela a été décidé à l’échelle internationale.

Cible internationale 15.6 : Favoriser le partage juste et équitable des bénéfices découlant de l’utilisation des ressources génétiques et promouvoir un accès approprié à celles-ci, ainsi que cela a été décidé à l’échelle internationale.

Contact

Office fédéral de la statistique Section Environnement, développement durable, territoire
Espace de l'Europe 10
CH-2010 Neuchâtel
Suisse
Tél.
+41 58 485 64 96

Du lundi au vendredi
9h00–12h00 et 14h00–16h00

Contact

https://www.bfs.admin.ch/content/bfs/fr/home/statistiques/developpement-durable/monet-2030/tous-selon-themes/2-faim/ressources-phytogenetiques-alimentation-agriculture.html