Prises de position

Etude et article du ZEW et de l’Université de Bâle sur le Gender Wage Gap

Le ZEW (Centre for European Economic Research, Mannheim ), en collaboration avec l’Université de Bâle, a publié une étude «Gender norms and income misreporting within households» accompagnée d’un article «Paare verfälschen Anteil von Frauen am gemeinsamen Einkommen». Cette étude, basée principalement sur l’enquête suisse sur la population active (ESPA), arrive à la conclusion que certains membres de ménages dans lesquels la femme gagne plus que l’homme ont tendance à sous-estimer le revenu de la femme ou surestimer celui de l’homme. Les auteurs indiquent que ce comportement de réponse pourrait biaiser les statistiques sur l’écart salarial entre hommes et femmes (Gender Wage Gap).

Cette dernière conclusion n’est pas valable pour les résultats publiés en Suisse par l’Office fédéral de la statistique : les données officiellement utilisées pour mesurer l’écart salarial sont en effet celles de l’enquête sur la structure des salaires (ESS) avec des informations directement livrées par les entreprises.

En ce qui concerne l’ESPA, il est important de souligner que ce n’est pas le revenu professionnel relevé dans le questionnaire de base qui est remis en question, mais uniquement celui indiqué pour le conjoint. Cette dernière information n’est relevée que tous les 3 à 4 ans dans l’ESPA dans le cadre d’un module sur la sécurité sociale et dans le but de fournir une information contextuelle.

Enfin, pour ce qui est de l’enquête sur les revenus et les conditions de vie (SILC), le revenu professionnel des répondants est issu de la Centrale de compensation (revenus soumis à cotisations AVS), ce qui permet d’exclure un biais dans la construction du revenu total du ménage.

Neuchâtel, le 18 février 2020

Contact

Office fédéral de la statistique Espace de l'Europe 10
CH-2010 Neuchâtel
Suisse

Contact

https://www.bfs.admin.ch/content/bfs/fr/home/actualites/prises-position.html