Prises de position

Article de K-Tipp «Altersrenten: Politiker rechnen falsch» du 19 septembre 2018

Les espérances de vie calculées par l’Office fédéral de la statistique (OFS) sont correctes. K-Tipp a calculé dans l'article «Altersrenten: Politiker rechnen falsch», publié le 19 septembre 2018, des âges moyens au décès et non des espérances de vie. On détermine l’âge moyen au décès en calculant la moyenne des âges des personnes décédées. Cette valeur dépend donc de la structure par âge d’une population. Plus une population comprend de personnes âgées, plus l’âge moyen au décès sera élevé. Même si la probabilité de décéder est identique entre deux années, l’âge moyen au décès est plus élevé l’année où il y a le plus de personnes âgées dans la population. Lorsqu’on calcule l’espérance de vie à l’aide d’une table de mortalité, on écarte cet effet de la structure par âge. Ainsi, les espérances de vie calculées par l’OFS sont comparables dans le temps et entre pays malgré des structures par âge qui peuvent être très différentes.
 
Les décès utilisés par K-Tipp pour calculer ces âges moyens au décès ne sont en fait pas tous des décès. K-Tipp a employé un tableau contenant les nombres de rentiers de l’AVS en Suisse par âge et par sexe de différentes années pour déduire le nombre de décès par âge et par sexe à partir des différences entre le nombre de rentiers de deux années. K-Tipp ne différencie ainsi pas les personnes décédées des personnes qui ont quitté le territoire suisse. Cette estimation baisse en conséquence la moyenne des âges au décès calculée par K-Tipp.

Neuchâtel, le 24 septembre 2018

Contact

Office fédéral de la statistique Espace de l'Europe 10
CH-2010 Neuchâtel
Suisse

Contact

https://www.bfs.admin.ch/content/bfs/fr/home/actualites/prises-position.html