Press release

Enquête suisse sur la population active au 2ème trimestre 2018: l'offre de travail 2e trimestre 2018: le nombre d'actifs occupés augmente de 0,7%; le taux de chômage selon le BIT s'établit à 4,6%

The latest version of this document is also available. Please see the following link:
1er trimestre 2019: le nombre d'actifs occupés augmente de 0,8%; le taux de chômage au sens du BIT baisse à 4,9%

Neuchâtel, 16 août 2018 (OFS) - Le nombre d'actifs occupés en Suisse a progressé de 0,7% entre les 2es trimestres 2017 et 2018. Sur la même période, le taux de chômage selon la définition du Bureau international du Travail (BIT) a augmenté de 0,2 point à 4,6%. De son côté, l'UE a vu son taux de chômage diminuer de 7,6% à 6,9%. Ce sont là quelques résultats tirés de l'enquête suisse sur la population active (ESPA).

En Suisse, 5,044 millions de personnes étaient actives occupées au 2e trimestre 2018, soit 0,7% de plus qu'au 2e trimestre 2017. Parmi celles-ci, le nombre d'hommes a augmenté de 1,0% et celui des femmes de 0,3%. En termes d'équivalents plein temps (EPT), la hausse entre les 2es trimestres 2017 et 2018 a été de 0,5% (hommes: +0,6%; femmes: +0,4%). Après correction des variations saisonnières, le nombre d'actifs occupés affiche une légère hausse entre le 1er et le 2e trimestre 2018 (+0,3%; EPT: +0,1%).

La main-d'oeuvre suisse et étrangère

Entre les 2es trimestres 2017 et 2018, le nombre de travailleurs de nationalité étrangère s'est accru de 0,8%, celui des travailleurs de nationalité suisse de 0,6%. Parmi les actifs occupés étrangers, la hausse a été la plus forte chez les personnes ayant une autorisation d'établissement (livret C: +2,5%). Venaient ensuite les frontaliers (livret G: +0,8%) et les titulaires d'une autorisation de séjour de courte durée (livret L, depuis moins de 12 mois en Suisse: +0,2%). Le nombre d'actifs occupés titulaires d'une autorisation de séjour (livret B ou L, en Suisse depuis 12 mois ou plus) a en revanche baissé (-2,7%).

Chômage en Suisse et en Europe

La Suisse comptait au 2e trimestre 2018 226 000 personnes au chômage selon la définition du Bureau international du Travail (BIT), soit quelque 13 000 de plus qu'un an auparavant. Ces chômeurs représentaient 4,6% de la population active, soit une part supérieure de 0,2 points à celle observée au 2e trimestre 2017. Après correction des variations saisonnières, le taux de chômage au sens du BIT était stable à 4,9% par rapport au trimestre précédent. Entre les 2es trimestres 2017 et 2018, le taux de chômage a reculé aussi bien dans l'Union européenne (UE28: de 7,6% à 6,9%) que dans la zone Euro (ZE19: de 9,0% à 8,2%).

Chômage des jeunes

En Suisse, le taux de chômage des jeunes (15-24 ans) au sens du BIT a baissé de 6,9% à 6,4% entre les 2es trimestres 2017 et 2018. Sur la même période, il s'est contracté tant dans l'Union européenne (UE-28: de 16,9% à 15,0%) que dans la zone Euro (ZE19: de 19,0% à 16,8%).

Chômage selon diverses caractéristiques

Entre les 2es trimestre 2017 et 2018, le taux de chômage au sens du BIT a progressé chez les 25 à 49 ans (de 4,2% à 4,9%), alors qu'il a baissé chez les 50 à 64 ans (de 4,2% à 3,9%). Il est passé de 4,8% à 5,2% chez les femmes, alors que la hausse n'a été que de 0,1 point (à 4,1%) chez les hommes. Il est resté inchangé à 3,1% chez les personnes de nationalité suisse tandis qu'il a augmenté (de 7,9% à 8,8%) chez celles de nationalité étrangère. Au 2e trimestre 2018, le taux de chômage au sens du BIT s'élevait à 6,8% chez les ressortissants de l'UE28/AELE et à 13,8% chez les ressortissants de pays tiers.

Durée du chômage

Entre les 2es trimestres 2017 et 2018, le nombre de chômeurs de longue durée au sens du BIT (1 an ou plus) a progressé de 83 000 à 93 000. La part des chômeurs de longue durée dans l'ensemble des chômeurs s'est accrue, passant de 39,1% à 41,0%. La durée médiane du chômage s'est allongée, de 242 à 270 jours.

Travail à temps partiel et sous-emploi

Le nombre de personnes travaillant à temps partiel se montait à 1,749 million au 2e trimestre 2018 (+46 000 par rapport au 2e trimestre 2017). Parmi celles-ci, 357 000 étaient en sous-emploi, c'est-à-dire qu'elles souhaitaient travailler davantage et étaient disponibles à court terme pour le faire. Le taux de sous-emploi s'élevait à 7,3% au 2e trimestre 2018, un chiffre en légère augmentation par rapport au 2e trimestre 2017 (7,2%).

Vous trouverez des informations complémentaires sous forme de tableaux et de graphiques dans le document PDF ci-dessous.


 

Download press release

2e trimestre 2018: le nombre d'actifs occupés augmente de 0,7%; le taux de chômage selon le BIT s'établit à 4,6%
(PDF, 12 pages, 374 kB)


Other languages


Associated documents

Swiss Labour Force Survey in 2nd quarter 2018: labour supply


 

Remark

Our English pages offer only a limited range of information on our statistical production. For our full range please consult our pages in French and German (top right hand screen).

https://www.bfs.admin.ch/content/bfs/en/home/statistics/work-income/surveys/els-ilo.assetdetail.5826111.html