Press release

Baromètre de l'emploi au 4e trimestre 2020 Troisième baisse consécutive de l'emploi en Suisse au 4e trimestre 2020

The latest version of this document is also available. Please see the following link:
Au 1er trimestre 2021, l'emploi a reculé en Suisse pour la quatrième fois consécutive, mais les prévisions s'améliorent

Résultats corrigés (10.3.2021)

Une erreur de traitement des données a été détectée dans les résultats de la Statistique de l’emploi publiés dans le Baromètre de l’emploi du 26.02.2021. Vous trouvez ici la version mise à jour. Les corrections touchent les institutions hospitalières du canton du Tessin et se répercutent sur les différents agrégats.

26.02.2021 - Au 4e trimestre 2020, l’emploi total (nombre de postes occupés) a diminué de 0,3% par rapport au trimestre correspondant de l’année précédente (+0,2% par rapport au trimestre précédent). Le recul était de 0,4% chez les femmes et de 0,3% chez les hommes. En équivalents plein temps, l'emploi a diminué de 0,3% pendant la période sous revue. L’économie totale offrait 12 600 places vacantes de moins qu’au 4e trimestre 2019 (–16,1%) et l’indicateur des prévisions d’évolution de l’emploi était en baisse (–2,4%). Tels sont les derniers chiffres établis par l’Office fédéral de la statistique (OFS).

Selon la statistique de l’emploi, la Suisse comptait 5,141 millions d’emplois dans les secteurs secondaire et tertiaire au 4e trimestre 2020, soit 0,3% de moins qu’un an auparavant (–17 000 places). L’emploi a baissé de 1,2% dans le secteur secondaire (industrie et construction; –13 000 places) et de 0,1% dans le secteur tertiaire (services ; –4000 places). Il a reculé de 0,4% chez les femmes (–10 000 places) et de 0,3% chez les hommes (–7000 places).

Par rapport au trimestre précédent, les valeurs désaisonnalisées indiquaient dans l'ensemble une progression de l’emploi total (+0,2%; +10 000). L'emploi total a progressé de 0,5% dans le secteur tertiaire (+20 000), alors qu’il a diminué de 0,3% dans le secteur secondaire (–3000). Le volume de l'emploi se chiffrait au total à 4,0 millions d'équivalents plein temps (–0,3% par rapport au 4e trimestre 2019). Le nombre d’emplois en équivalents plein temps a diminué dans le secteur secondaire (–12 000 unités; –1,2%) et a légèrement augmenté dans le secteur tertiaire (+1000 unités; +0,05%).

Forte baisse dans le secteur secondaire, l’hôtellerie et la restauration ainsi que dans les emplois temporaires

Dans le secondaire, l'emploi a baissé dans les sections économiques «Industrie manufacturière» (–8000 places; –1,2%) et «Construction» (–6000; –1,6%). Le secteur tertiaire a connu une évolution différenciée selon les sections économiques. La crise liée à la pandémie de COVID-19 a continué d’impacter fortement la section «Hébergement et restauration» (–41 000; –15,2%) et la branche «Activités liées à l’emploi» (–10 000; –7,8%). En revanche, l'emploi a progressé entre autres dans la section «Santé humaine et action sociale» (+27 000, +3,6%) et dans la branche «Commerce de détail» (+7000; +2,3%).

Des différences d'une région et d'un secteur à l’autre

Au 4e trimestre 2020, les chiffres de l’emploi étaient à la baisse dans presque toutes les grandes régions: en un an, l'emploi n’a progressé que dans la région de Suisse orientale (+0,8%). Il a reculé dans les autres grandes régions, notamment au Tessin, où la baisse a été la plus marquée (–1,8%). Seule la Région lémanique a connu une évolution positive de l'emploi (+1,5%) dans le secteur secondaire. Les autres grandes régions ont enregistré des baisses allant de 1,0% (Suisse du Nord-Ouest et Suisse centrale) à 2,5% (Espace Mittelland). Au niveau du secteur tertiaire, l’emploi a progressé dans l’Espace Mittelland (+0,6%) et en Suisse orientale (+1,7%).

Le nombre de postes vacants continue de diminuer 

Au 4e trimestre 2020, on dénombrait 12 600 places vacantes de moins (–16,1%) qu'un an auparavant. Le nombre de places vacantes a baissé aussi bien dans le secondaire (–15,3%) que dans le tertiaire (–16,4%). Le taux de places vacantes s’élevait à 1,3% au total, à 1,3% dans le secondaire et à 1,2% dans le tertiaire.

Prévisions d’évolution de l'emploi négatives

Au 4e trimestre 2020, les entreprises qui prévoyaient de maintenir leur effectif de personnel au trimestre suivant représentaient 72,2% de l'emploi total (72,2% également un an plus tôt). Celles qui prévoyaient une hausse de leur effectif représentaient 8,5% des emplois (contre 9,9% un an auparavant) et celles qui envisageaient une baisse 7,1% (contre 4,2% un an plus tôt). Les entreprises qui ne se sont pas exprimées ne représentent que 12,1% des 18 000 entreprises interrogées (13,7% au 4e trimestre 2019).

L'indicateur des prévisions d'évolution de l'emploi, qui est calculé sur la base de ces indications, a un peu diminué par rapport à l'année précédente (1,01; –2,4%). Il a atteint son point le plus bas dans la branche «Hôtellerie et restauration» (0,89; –10,9%), qui ne s’attend pas à une reprise non plus au trimestre prochain.

Moins de difficultés de recrutement de personnel qualifié 

Les difficultés de recrutement de personnel qualifié ont diminué en rythme annuel (28,8%; –3,9 points) par rapport au trimestre correspondant de l’année précédente. Les places vacantes ont été plus faciles à pourvoir, mais il a aussi fallu recruter moins de personnel.

Vous trouverez des informations complémentaires sous forme de tableaux et de graphiques dans le document PDF ci-dessous.


 

Download press release

Troisième baisse consécutive de l'emploi en Suisse au 4e trimestre 2020
(PDF, 14 pages, 483 kB)


Other languages


Associated documents

Employment barometer in the 4th quarter 2020


 

Remark

Our English pages offer only a limited range of information on our statistical production. For our full range please consult our pages in French and German (top right hand screen).

https://www.bfs.admin.ch/content/bfs/en/home/statistics/catalogues-databases/press-releases.assetdetail.16044027.html