Comunicato stampa

Statistiques des villes suisses 2022 sur le thème de l'utilisation du sol Plus de forêts et de terres agricoles que de surface urbanisée dans les villes

26.04.2022 - Les Statistiques des villes suisses 2022 révèlent des choses étonnantes: la surface totale des villes suisses comprend plus de forêts et de surfaces agricoles que de surfaces urbanisées. C'est ce qui ressort des «Statistiques des villes suisses 2022», publiées par l'Union des villes suisses en collaboration avec l'Office fédéral de la statistique OFS. L'utilisation du sol est le thème principal de cette année. En outre, les données détaillées habituelles sont présentées, notamment sur la mobilité, la démographie ou la politique.

Au cours de la période de relevé entre 2013 et 2018, la surface urbaine ne représente que 23,5% (près de 95 000 ha) de la surface totale des 170 villes suisses étudiées. Les surfaces urbanisées comprennent non seulement les aires de bâtiments et les aires industrielles mais aussi les surfaces utilisées pour les transports (routes ou voies ferrées) ainsi que les espaces verts et lieux de détente tels que les parcs ou les installations sportives. De manière surprenante, la majeure partie du sol des communes urbaines est recouverte de forêts (32,3%/ 130 789 ha). L'agriculture occupe également plus de surface dans les territoires urbains (30,9%/ 124 856 ha) que les lotissements. Les surfaces improductives constituent la plus petite part des quatre principales catégories d'utilisation du sol (13,3%/ 53 948 ha).

De 1985 à 2018 la part des surfaces urbanisées est passée de 19,4 à 23,5%, celle des surfaces agricoles a diminué en conséquence de 35,5 à 30,9%.

Les «Statistiques des villes suisses» portent sur 170 villes et communes urbaines. En font partie les 162 villes selon la définition de l'OFS ainsi que huit autres membres de l'Union des villes suisses. Une part importante est donc constituée de villes qui présentent parfois une faible densité de population, comme Köniz, Payerne ou Zermatt. Dans les six plus grandes villes de Suisse qui comptent plus de 100 000 habitants, la situation est différente: la surface urbanisée occupe plus de la moitié du sol (54,2%), tandis que les forêts (29,6%) et les terres agricoles (14,3%) représentent une part nettement plus faible que dans le calcul global. Les surfaces improductives ne sont que marginales dans les villes de Bâle, Berne, Genève, Lausanne, Winterthour et Zurich (moins de 2% au total).

Forte croissance des aires d'habitation

Si l'on considère la totalité de la surface urbanisée des villes (94 992 ha), on constate que la plus grande partie d'entre elles est utilisée pour les aires de bâtiments (47 986 ha). Sur ce total, 35 000 ha sont occupés par des aires d'habitation. Entre 1985 et 2018, les aires d'habitation ont fortement augmenté de près de 10 000 hectares. Les surfaces destinées aux transports et, de manière nettement plus marquée, celles destinées aux espaces verts et de loisirs ont également augmenté. En revanche, les surfaces industrielles ont diminué de 26% dans les villes de plus de 100 000 habitants, bien que l'ampleur de cette diminution varie fortement d'une ville à l'autre.

Le coronavirus provoque l'effondrement du tourisme urbain

Les statistiques de 2020 montrent en outre à quel point le tourisme urbain a souffert de la pandémie de coronavirus. Zurich (597 660 hôtes), Genève (325 372) et Lucerne (276 742) ont accueilli environ deux tiers de touristes en moins qu'en 2019, et Bâle (295 079) a également vu son nombre d'hôtes chuter de près de moitié. Ces baisses s’observent dans toutes les villes suisses.

Politique: le PLR est le premier parti

Le principal parti dans les exécutifs municipaux est le PLR. Il détient en moyenne 25,3% de tous les sièges gouvernementaux municipaux. Le PS arrive en deuxième position avec 20,6%. Le PLR est également le parti à la tête du plus grand nombre de mairies (54 mandats sur 170; 31,8%). Le PS arrive en deuxième position avec 38 mairies.

Les femmes restent sous-représentées dans les législatifs des villes suisses: leur proportion atteint 38,3% (+4,0%). Elles sont encore plus sous-représentées dans les exécutifs municipaux (31,0%; +1,6% par rapport à l'année précédente). Elles sont tout de même majoritaires dans 22 villes. En 2020, c'était seulement le cas dans 17 villes.

Données disponibles sous forme numérique et Open Government Data

Le contenu de la 83e édition des «Statistiques des villes suisses» est aussi accessible par voie numérique. Les données de base peuvent être consultées et exploitées par le public sur le site internet de l'UVS, de l'OFS et sur la plateforme opendata.swiss.

Vous trouverez des informations complémentaires sous forme de graphiques dans le document PDF ci-dessous.


 

Download comunicato stampa

Plus de forêts et de terres agricoles que de surface urbanisée dans les villes
(PDF, 3 pagine, 343 kB)


Altre lingue


Documenti analoghi

Statistica delle città svizzere 2022


Tags

donna

 

Nota

Le pagine in italiano offrono un contenuto ridotto. Per un'informazione più completa si prega di consultare le pagine in tedesco o francese (cfr. link qui sopra).

https://www.bfs.admin.ch/content/bfs/it/home/statistiche/cataloghi-banche-dati/comunicati-stampa.assetdetail.22364368.html