Comunicato stampa

Enquête suisse sur la population active et statistiques dérivées: heures de travail Hausse du nombre d'heures travaillées en 2021 en Suisse

13.06.2022 - En 2021, le nombre total d’heures travaillées dans le cadre professionnel en Suisse a atteint 7,798 milliards d’heures, en augmentation de 2,5% par rapport à l’année précédente. Le niveau d’avant la pandémie n’a toutefois pas encore été retrouvé. Le volume de travail des 20-64 ans a légèrement plus progressé en Suisse que dans l’UE selon les derniers résultats de l’Office fédéral de la statistique (OFS) et de l’Office statistique de l’Union européenne (Eurostat).

Selon la statistique du volume du travail de l’OFS (SVOLTA), le nombre total d’heures travaillées par l’ensemble des personnes actives occupées en Suisse a augmenté de 2,5% entre 2020 et 2021. Le volume d’heures de 2021 reste toutefois à un niveau inférieur à celui d’avant la pandémie de COVID-19 (–1,3% entre 2019 et 2021). Le nombre d’emplois étant resté presque stable (–0,1%) entre 2020 et 2021, l’augmentation du volume d’heures est due à la hausse de la durée annuelle effective de travail par emploi (+2,6%). Cette dernière s’explique par des fortes baisses de la durée des absences en raison du chômage partiel (2020: 67 heures par emploi; 2021: 33 heures) et des absences pour «autre raison» (p.ex. personnes en quarantaine ou restrictions d’activité des indépendants durant la pandémie; 2020: 40 heures par emploi; 2021: 24 heures). 

Secteur primaire: plus de 45 heures hebdomadaires 

En 2021, la durée hebdomadaire effective de travail des salariés à plein temps s’élevait à 39 heures et 16 minutes. Ce sont les salariés à plein temps du secteur primaire qui ont accompli la charge de travail la plus élevée par semaine (durée effective de 45 heures et 8 minutes). Suivent, dans l’ordre, les branches «activités financières et d’assurances» (41 heures et 24 minutes), «activités spécialisées, scientifiques et techniques» et «administration publique» (40 heures et 20 minutes pour les deux dernières). La durée effective la moins longue a été enregistrée dans la branche «hébergement et restauration» (29 heures et 45 minutes) en raison d’un chômage partiel encore très marqué (278 heures d’absence par emploi en 2021).

Hausse dans la plupart des pays de l’UE/AELE

À des fins de comparaisons internationales, la méthode de calcul des heures de travail doit être adaptée et ne se rapporte qu’à la population de 20 à 64 ans. Entre 2020 et 2021, une hausse du nombre total d’heures travaillées s’observe dans la plupart des pays de l’UE/AELE. La hausse en Suisse (+4,7%) est légèrement supérieure à la moyenne de l’UE (+4,1%). La Belgique a enregistré la hausse la plus forte (+12,2%), suivi de Chypre (+10,4%) et de l’Espagne (+9,5%). À l’autre bout de l’échelle, l’Islande, l’Estonie et le Luxembourg ont enregistré les baisses les plus marquées
(respectivement –5,5%, –4,9% et –3,2%).

Vous trouverez des informations complémentaires dans le document PDF ci-dessous.


 

Download comunicato stampa

Hausse du nombre d'heures travaillées en 2021 en Suisse
(PDF, 5 pagine, 306 kB)


Altre lingue


Documenti analoghi

Rilevazione sulle forze di lavoro in Svizzera e statistiche derivate: ore di lavoro nel 2021


 

https://www.bfs.admin.ch/content/bfs/it/home/statistiche/cataloghi-banche-dati.assetdetail.22708237.html