Citoyenneté

La naturalisation ouvre la voie à une participation politique active beaucoup plus vaste. Elle seule assure une égalité juridique formelle avec les citoyens suisses dans les formes directes et indirectes de participation aux décisions démocratiques. Elle donne une indication de la disposition à l'intégration de l'étranger et du pays d'accueil : la naturalisation présuppose une certaine identification et un certain attachement au pays d'accueil, mais est néanmoins également tributaire de la pratique de celui-ci. La naturalisation est l’expression d’une intégration civique réussie, mais c’est également le reflet d’une politique plutôt restrictive en la matière en Suisse.

D’un point de vue démographique, mais aussi afin de suivre le processus d’intégration des populations d’origine immigrée, il est important de savoir combien de personnes acquièrent la nationalité suisse au cours du temps, combien de personnes possèdent une nationalité étrangère en plus de la nationalité suisse et quels sont les modes d’acquisition de la nationalité suisse les plus fréquents.

L'essentiel en bref

Acquisition de la nationalité suisse (nombre de personnes, en milliers)
  2016 2017 2018  
Total
42.9 44.9
42.5

   Hommes

20.4 21.5 20.2

   Femmes

22.5 23.4 22.2
Source: OFS – STATPOP
Population résidante suisse avec la double nationalité (nombre de personnes, en milliers et en %)
  2015 2016 2017
En milliers
797.6 873.0
916.3

En %

15.3 16.6
18.1
Source: OFS – RS

Informations supplémentaires

Tableaux

Cartes

Données

Publications

Contact

Office fédéral de la statistique Section Démographie et migration
Espace de l'Europe 10
CH-2010 Neuchâtel
Suisse

Contact

https://www.bfs.admin.ch/content/bfs/fr/home/statistiques/population/migration-integration/citoyennete.html