Religions

Durant ces 40 dernières années, le paysage religieux en Suisse s’est passablement modifié : si la part des catholiques-romains est restée relativement stable, celle des évangéliques réformés a fortement baissé, au profit notamment des personnes se déclarant sans appartenance religieuse.

Entre 2010 et 2017, la part des catholiques romains et des réformés évangéliques a diminué (respectivement de 3 et 4 points de pourcentage), à l’inverse de celle des musulmans ou communautés issues de l’islam (+ 1 point). La part des communautés juives a légèrement augmenté (+0,1 point), celle des personnes sans appartenance religieuse a progressé de 6 points.

Informations supplémentaires

Tableaux

Cartes

Publications

Communiqués de presse

Bases statistiques et enquêtes

Contact

Office fédéral de la statistique Section Démographie et migration
Espace de l'Europe 10
CH-2010 Neuchâtel
Suisse

Contact

https://www.bfs.admin.ch/content/bfs/fr/home/statistiques/population/langues-religions/religions.html