Composantes de l'évolution

Les différentes composantes qui expliquent l’évolution de la population résidante permanente sont l’accroissement naturel, le solde migratoire, y compris le passage de la population résidante non permanente à la population résidante permanente et les divergences statistiques.

  • L’accroissement naturel est la différence entre naissances et décès.
  • Le solde migratoire est la différence entre immigrations et émigrations. Les passages de la population résidante non permanente à la population résidante permanente sont inclus dans les immigrations et, par conséquent, dans le solde migratoire.
  • Les divergences statistiques sont des variations dans l’effectif de population qui ne peuvent pas être imputée à des mouvements démographiques.
Bilan de la population résidante permanente, de 2000 à 2016
  Etat de la population au 1er janvier Composantes de l'évolution de la population Etat de la population au 31 décembre Variation2)
Accroissement naturel Solde migratoire1) en nombres absolus
2000 7 164 444  15 930  20 224 7 204 055  43 068
2001 7 197 638  11 067  41 843 7 255 653  63 120
2002 7 255 653  10 604  48 921 7 313 853  56 875
2003 7 313 853  8778  43 027 7 364 148  48 785
2004 7 364 148  12 902  40 462 7 415 102  48 544
2005 7 415 102  11 779  36 180 7 459 128  40 093
2006 7 459 128  13 088  39 368 7 508 739  46 766
2007 7 508 739  13 405  75 459 7 593 494  80 646
2008 7 593 494  15 458  98 167 7 701 856  103 099
2009 7 701 856  15 810  74 587 7 785 806  77 503
20103) 7 785 806  17 737  64 939 7 864 012  73 736
2011 7 870 134  18 717  68 118 7 954 662  82 221
2012 7 954 662  17 991  71 127 8 039 060  79 678
2013 8 039 060  17 770  87 106 8 139 631  96 266
2014 8 139 631  21 349  76 223 8 237 666  98 498
2015 8 237 666  18 953  71 884 8 327 126  89 460
2016 8 327 126 22 919 71 030 8 419  550 92 424
1) Jusqu'en 2010 inclus les changements de statut; dès 2011 y compris les passages de la population résidante non permanente.

2) Sont comprises dans la variation les divergences statistiques qui comprennent toute variation dans l’effectif de population qui ne peut être imputée à des mouvements démographiques, tels que naissances, décès, immigrations et émigrations ou changements de type de population.


3) Ne correspond pas à l'état officiel au 31.12. selon la Statistique de la population et des ménages (STATPOP).


Sources : BEVNAT, ESPOP, PETRA, STATPOP

Malgré des diminutions en 1918 à cause de l'épidémie de grippe espagnole, ainsi qu'entre 1975 et 1977 à cause de la récession économique, l'effectif de la population en Suisse a plus que doublé depuis 1900, où il atteignait 3,3 millions. Cette progression a atteint son point culminant en 1961 et en 1962 avec des taux annuels d'accroissement moyen de plus de 2%. Depuis 2007, la moyenne des taux annuels d'accroissement total se situe à plus de 1%, ce qui fait de la Suisse un des pays les plus dynamiques du point de vue de la croissance de la population sur le plan européen.

Informations supplémentaires

Tableaux

Graphiques

Données

Publications

Bases statistiques et enquêtes

Contact

Office fédéral de la statistique Section Démographie et migration
Espace de l'Europe 10
CH-2010 Neuchâtel
Suisse

Contact

https://www.bfs.admin.ch/content/bfs/fr/home/statistiques/population/effectif-evolution/composantes-evolution.html