Composantes de l'évolution

Les différentes composantes qui expliquent l’évolution de la population résidante permanente sont l’accroissement naturel, le solde migratoire, y compris le passage de la population résidante non permanente à la population résidante permanente et les divergences statistiques.

  • L’accroissement naturel est la différence entre naissances et décès.
  • Le solde migratoire est la différence entre immigrations et émigrations. Les passages de la population résidante non permanente à la population résidante permanente sont inclus dans les immigrations et, par conséquent, dans le solde migratoire.
  • Les divergences statistiques sont des variations dans l’effectif de population qui ne peuvent pas être imputée à des mouvements démographiques.
Bilan de la population résidante permanente, de 2013 à 2017
 

Etat de la population au 1er janvier

(en millier)
 

Composantes de l'évolution de la population

Etat de la population au 31 décembre

(en millier)

Variation1)
Accroissement naturel Solde migratoire2) en nombres absolus
2013 8 039.1  17.8  87.1 8 139.6  96.3
2014 8 139.6  21.3  76.2 8 237.7  98.5
2015 8 237.7  19.0  71.9 8 327.1  89.5
2016 8 327.1 22.9 71.0 8 419.6 92.4
2017 8 419.6 18.4 51.4 8 482.2 62.6
1) Sont comprises dans la variation les divergences statistiques qui comprennent toute variation dans l’effectif de population qui ne peut être imputée à des mouvements démographiques, tels que naissances, décès, immigrations et émigrations ou changements de type de population.

2) Ne correspond pas à l'état officiel au 31.12. selon la Statistique de la population et des ménages (STATPOP).

2017: données annuelles provisoires
Sources : BEVNAT, STATPOP

Malgré des diminutions en 1918 à cause de l'épidémie de grippe espagnole, ainsi qu'entre 1975 et 1977 à cause de la récession économique, l'effectif de la population en Suisse a plus que doublé depuis 1900, où il atteignait 3,3 millions. Cette progression a atteint son point culminant en 1961 et 1962 avec des taux annuels d'accroissement moyen de plus de 2%. Depuis 2007, la moyenne des taux annuels d'accroissement total se situe à plus de 1%, ce qui fait de la Suisse un des pays les plus dynamiques du point de vue de la croissance de la population sur le plan européen.

Informations supplémentaires

Tableaux

Graphiques

Données

Publications

Bases statistiques et enquêtes

Contact

Office fédéral de la statistique Section Démographie et migration
Espace de l'Europe 10
CH-2010 Neuchâtel
Suisse

Contact

https://www.bfs.admin.ch/content/bfs/fr/home/statistiques/population/effectif-evolution/composantes-evolution.html