Transport de marchandises par route par véhicules lourds (plus de 3,5 t)


Vue d'ensemble

Les véhicules lourds de transport de marchandises désignent les camions et les tracteurs à sellette de plus de 3,5 tonnes. Si les prestations de transport de ces véhicules ont progressé de 29% entre 2000 et 2022, le nombre de véhicules-kilomètres parcourus est resté stable. Cette évolution en apparence contradictoire s'explique par des charges utiles plus grandes: entre 2000 et 2021, la charge utile moyenne d'un poids lourd est passée de 5,6 tonnes à 7,3 tonnes. C'est là surtout une conséquence de la redevance sur le trafic des poids lourds liée aux prestations (RPLP) et du relèvement progressif de la limite de poids des camions (de 28 à 40 tonnes).

70% des prestations de transport dans le trafic lourd ont été fournies en 2022 par des véhicules indigènes, 30% restant par des véhicules étrangers. En 2000, la part des véhicules étrangers n'était encore que d'un quart.

Prestations des véhicules routiers lourds de transport de marchandises¹, en 2022
Prestations de transport 16,5 mrds de tonnes-km
Variation depuis 2000 +29%
Part des véhicules indigènes
70%
Part des véhicules étrangers
30%
Prestations kilométriques 2,3 mrds de véhicules-km
Variation depuis 2000
–1%
Part des kilomètres à vide
26%2
1) Dans la statistique des transports, les véhicules de transport de marchandises sont aussi appelés "véhicules de transport de choses".
2) Ne se réfère qu’aux véhicules-kilomètres parcourus par les véhicules indigènes.
Source: OFS – Statistique du transport de marchandises (STM)

Trafic intérieur et international

Les transports à l’intérieur des frontières suisses représentent de loin le principal segment du transport de marchandises routier lourd: en 2022, la part du trafic intérieur dans les prestations de transport se montait à 66%. Le trafic de transit représentait 8%, les importations 16% et les exportations 10%. Tous les genres de trafic ont enregistré une augmentation des prestations depuis l'an 2000 – à l'exception du transit. Ce dernier a tendance à diminuer depuis 2011. En 2022 il était inférieur de 12% par rapport à 2000.  

Le trafic intérieur est assuré presque exclusivement par des véhicules indigènes, car les véhicules étrangers ne peuvent pas effectuer des transports à l’intérieur de la Suisse en raison de l’interdiction de cabotage en vigueur dans notre pays. Les camions et tracteurs à sellette étrangers sont par contre dominants dans les importations et exportations ainsi que dans le trafic de transit.

Type de marchandises transportées

Les véhicules lourds transportent majoritairement des marchandises qui sont importantes pour la branche de la construction et pour l'approvisionnement de la population en denrées alimentaires : Rapportés aux prestations de transport, les produits alimentaires  arrivaient en tête en 2022 (2,4 milliards de tonnes-kilomètres), les minéraux bruts venant juste derrière (2,3 milliards de tkm). Les matériaux de construction et les produits agricoles occupaient les troisième et quatrième places (1,2 milliard de tkm chacun).

Trajets à vide

En 2022, les véhicules lourds indigènes de transport de marchandises ont parcouru 26% des kilomètres sans chargement. Cette part est stable depuis des années. Les entreprises de transport essaient d’éviter les trajets à vide pour des raisons de rentabilité et la redevance sur le trafic des poids lourds liée aux prestations (RPLP) représente ici une incitation supplémentaire dans ce sens, car l’élément déterminant pour le calcul de la redevance est le poids total autorisé du véhicule et non le poids de charge effectif. Dans certains cas, les trajets à vide sont cependant inévitables. Le transport de matériaux d’excavation dans des véhicules basculants en représente un exemple typique. Les trajets de retour se font obligatoirement à vide. La part des kilomètres effectués à vide dépend donc aussi fortement du type de transport et, partant, de la forme de carrosserie du véhicule. En 2022, elle variait entre 12% pour les fourgons frigorifiques et 41% pour les véhicules basculants et silos.


Données trimestrielles actuelles

Les principaux chiffres-clés sur le transport de marchandises par les véhicules lourds suisses sont publiés chaque trimestre. Les données trimestrielles provisoires de l'année 2023 figurent dans le tableau ci-après.   

Prestations des véhicules lourds suisses, au cours des quatre derniers trimestres disponibles (entre parenthèses: variation par rapport à l’année précédente)
  1er trimestre
2023p
2ème trimestre
2023p
3ème trimestre
2023p
4ème trimestre
2023p
Véhicules-kilomètres,
en mios
415
(­­­­–2,9%)
445
(­­­­–2,4%)
439
(­­­­–1,7%)
431
(­­­­–1,6%)
Tonnes transportées,
en mios
61
(–13,1%)
81
(­­–2,9%)
71
(­­–9,6%)
65
(­­–12,5%)
Tonnes-km,
en mios  
2 453
(­­–9,0%)
2 909
(­­–5,0%)
2 890
(­­–2,5%)
2 513
(­­–10,0%)
p données provisoires (état: 30.05.2024)

Informations supplémentaires

Tableaux

Graphiques

Cartes

Publications

Bases statistiques et enquêtes

Contact

Office fédéral de la statistique Section Mobilité
Espace de l'Europe 10
CH-2010 Neuchâtel
Suisse
Tél.
+41 58 463 64 68

Du lundi au vendredi
9h00–12h00 et 14h00–16h30

Contact

https://www.bfs.admin.ch/content/bfs/fr/home/statistiques/mobilite-transports/transport-marchandises/route/vehicules-lourds.html