Impact sur l'environnement


Occupation du sol

Les infrastructures de transport occupent un peu plus de 2% du territoire national et presqu'un tiers des surfaces d'habitat et d'infrastructure en Suisse. Avec 126 m2 par habitant, les transports prennent donc à peu près autant de place que les aires d'habitation. Les routes et les autoroutes représentent la part essentielle des infrastructures de transports (88%). Voilà ce qui ressort des données recueillies de 2004 à 2009 dans le cadre de la statistique de la superficie


Consommation d'énergie

En 2018, les transports étaient à l’origine de 38% de la consommation d’énergie finale en Suisse, représentant ainsi le principal groupe de consommation, devant les ménages et l’industrie. Les besoins étaient couverts à raison de 94% par les produits pétroliers (essence, diesel, carburants d’aviation).


Emissions de polluants atmosphériques

Les véhicules propulsés par un moteur à combustion rejettent du dioxyde de carbone (CO2), qui est un gaz à effet de serre, et influencent ainsi le climat. En 2017, les émissions de CO2 imputables aux transports totalisaient 14,8 millions de tonnes (sans le trafic aérien international), ce qui correspondait à 39% des émissions de CO2 de la Suisse. Entre 1990 et 2017, les émissions de CO2 imputables aux transports se sont accrues de 3%.

En plus du gaz à effet de serre CO2, les transports émettent divers polluants atmosphériques. Grâce à des progrès techniques tels que le catalyseur et le filtre à particules, leurs émissions ont pu être fortement réduites. Les mesures de la pollution atmosphérique montrent également ceci. Cependant, les valeurs limites d’immissions pour le dioxyde d’azote (NO2) et les particules fines (PM10 et PM2,5) continuent d’être dépassées dans quelques cas, en particulier le long des routes très fréquentées.

Émissions¹ de CO2 et de polluants atmosphériques (sélection) imputables aux transports, en 2017
  Émissions1, en 1000 tonnes Variation depuis 1990,
en %
Part du trafic
au total des émissions1,
en %
Dioxyde de carbone (CO2), fossile 14 775 +3 39
Poussières fines (PM10)2 5 –17 30
Oxydes d'azote (NOx) 41 –53 60
Composés organiques volatils (NMVOC) 9
–89 11
Ammoniaque (NH3) 1
0 2
Dioxyde de soufre (SO2) 1
–84 12
1) CO2: émissions comme rapportées à l'UNFCCC. Polluants atmosphériques: émissions sur le territoire suisse
2) Gaz d'échappement et processus d'abrasion
Source: OFEV – Inventaire des émissions des polluants atmosphériques et des gaz à effet de serre (EMIS)

Bruit

La part des personnes exposées à leur domicile à un bruit du trafic routier supérieur à la valeur limite légale est d'un peu plus de 13% pendant la journée (12% pendant la nuit). Beaucoup moins de personnes sont importunées par le bruit du trafic ferroviaire ou aérien. Contrairement au trafic routier, le bruit des trains et des avions incommode davantage de gens la nuit que le jour.

Part des personnes importunées¹ par le bruit du trafic, en 2015
  En journée, en % Durant la nuit, en %
Trafic routier 13,5 12,0
Trafic ferroviaire 0,2 1,0
Trafic aérien 0,3 0,9
1) Personnes importunées à leur domicile; bruit nuisible ou incommodant selon l'ordonnance sur la protection contre le bruit (OPB) Source: OFEV – Banque de données SIG SonBase

Informations supplémentaires

Tableaux

Liens

Bases statistiques et enquêtes

Contact

Office fédéral de la statistique Section Mobilité
Espace de l'Europe 10
CH-2010 Neuchâtel
Suisse
Tél.
+41 58 463 64 68

Du lundi au vendredi
9h00–12h00 et 14h00–16h30

Contact

https://www.bfs.admin.ch/content/bfs/fr/home/statistiques/mobilite-transports/accidents-impact-environnement/impact-environnement.html