Communiqué de presse

Effectif et évolution de la population en Suisse en 2022: résultats définitifs La Suisse a poursuivi sa croissance démographique en 2022

24.08.2023 - Au 31 décembre 2022, la population résidante permanente de la Suisse s'élevait à 8 815 400 personnes, soit 0,9% de plus qu'en 2021. Cet accroissement démographique est légèrement supérieur à celui des années précédentes. En parallèle, le vieillissement de la population est toujours plus marqué. Tels sont les résultats définitifs de la statistique de la population et des ménages de l'Office fédéral de la statistique (OFS).

À la fin de 2022, la population résidante permanente de la Suisse s'est établie à plus de 8,8 millions de personnes. Au cours de l'année, elle a donc progressé de 76 600 personnes (+0,9%). Par rapport aux pays de l'UE (+0,6%), le taux d'accroissement de la Suisse est assez proche de ceux enregistrés par le Danemark et le Liechtenstein (respectivement +1,0%). En tête de classement, Malte, l'Islande et la Tchéquie affichent des taux supérieurs ou égaux à +3%, tandis que la Grèce se trouve à la dernière position, avec un taux négatif (-0,6%). 

Population en augmentation

L'accroissement démographique se poursuit, bien que de manière moins soutenue qu'avant 2017. Ces cinq dernières années, il a oscillé entre +0,7% et +0,8%. S'élevant à +0,9% en 2022, il est légèrement supérieur à celui des années précédentes. 

Parmi ses 8 815 400 habitants, la Suisse comptait 6 519 400 ressortissants suisses (74%) et 2 296 000 ressortissants étrangers (26%). La population suisse s'est accrue de 24 800 personnes, soit 0,4% de plus que l'année précédente. La population résidante permanente étrangère a augmenté de 51 800 personnes, soit 2,3% de plus qu'en 2021. 

Par rapport à 2021, Schaffhouse est le canton où l'évolution de la population est la plus importante (+1,5%). Fribourg est celui où la population de nationalité suisse a progressé le plus en 2022 (+0,8%), et Nidwald, celui où la population étrangère a crû le plus fortement (+6,7%, +456 personnes). 

Solde migratoire en hausse

Les migrations sont le principal facteur de cette évolution. En 2022, la Suisse a enregistré 190 900 immigrations, dont 21 800 arrivées de ressortissants suisses et 169 100 de ressortissants étrangers. Le nombre des émigrations s'est élevé à 122 100. Cette valeur se décompose en 31 300 départs de Suisses et 90 900 d'étrangers. Les immigrations et émigrations augmentent, par conséquent, respectivement de 15,2% et 4,6% par rapport à 2021. 

Si l'on considère les nationalités individuelles, les ressortissants suisses constituaient depuis 1981 le plus grand groupe de personnes qui immigraient en Suisse chaque année. En 2022, pour la première fois, les Allemands sont plus nombreux à arriver dans le pays que les Suisses (24 200 contre 21 800). Parmi les ressortissants étrangers qui arrivent ou qui quittent la Suisse, les Allemands, les Italiens, les Français, les Portugais et les Espagnols sont les plus représentés. À eux seuls, ils comptabilisent 46% des immigrations et 51% des émigrations de la population étrangère. 

Le solde migratoire international, soit la différence entre immigrations et émigrations, a ainsi augmenté de 19 900 personnes pour s'établir à 68 800. Bâle-Ville, Bâle-Campagne et Appenzell Rhodes-Extérieures forment le trio de tête, où la variation en pour-cent a été la plus forte par rapport à 2021, en termes de solde migratoire international. Glaris est le seul canton où la migration nette recule par rapport à 2021.

Vieillissement en cours 

La population de la Suisse continue de vieillir. Le nombre de seniors (65 ans ou plus) est passé de 1 661 300 en 2021 à 1 691 600 en 2022 (+1,8%). Par rapport à 2021, leur nombre augmente dans tous les cantons. La progression a été plus marquée en Suisse centrale (+2,5%) et plus particulièrement à Schwyz et à Obwald (respectivement +3,0%).

En 2022, on dénombre 485 600 personnes de 80 ans ou plus contre 472 000 en 2021 (+2,9%). À l'exception d'Appenzell Rhodes-Intérieures qui perd une personne de cette classe d'âge, tous les cantons affichent une hausse. La progression la plus forte est enregistrée à Nidwald (+5,1%, soit 121 personnes de plus).

La Suisse compte également plus de centenaires, 1948 en 2022 contre 1888 en 2021 (+3,2%, soit 60 personnes de plus). Entre 2021 et 2022, c'est en Thurgovie que l'accroissement a été le plus important. Trois cantons affichent un statu quo, à savoir Nidwald, Appenzell Rhodes-Extérieures et Zoug. Le nombre de centenaires recule dans onze cantons: Grisons, Schaffhouse, Uri, Glaris, Appenzell Rhodes-Intérieures, Zurich, Saint-Gall, Lucerne, Schwyz, Berne et Valais.

Dans cette population vieillissante, les femmes sont plus nombreuses que les hommes. Une femme sur cinq (928 600; 20,9%) et un homme sur six (763 000; 17,4%) ont plus de 64 ans. Plus on avance dans les âges, plus le nombre de femmes est élevé. Chez les personnes de plus de 79 ans, on recense 294 500 femmes (6,6%) et 191 200 hommes (4,4%). Parmi les centenaires, les femmes sont quatre fois plus représentées que les hommes (respectivement 1601 et 347). 

Vous trouverez des informations complémentaires dans le document PDF ci-dessous.


 

Télécharger communiqué de presse

La Suisse a poursuivi sa croissance démographique en 2022
(PDF, 6 pages, 305 kB)


Autres langues


Documents associés

Effectif et évolution de la population en Suisse en 2022: résultats définitifs


 

https://www.bfs.admin.ch/content/bfs/fr/home/statistiques/catalogues-banques-donnees/communiques-presse.assetdetail.26585460.html