Communiqué de presse

Femmes et Science 2018 En Suisse et en Europe, la recherche reste un milieu majoritairement masculin

08.03.2019 - La parité hommes/femmes dans la recherche n’est pas encore atteinte en Europe, même si la participation féminine aux activités scientifiques augmente régulièrement. En Suisse, les femmes sont sous représentées à tous les niveaux de la carrière scientifique. En comparaison internationale, la Suisse se situe encore souvent en dessous de la moyenne européenne. La situation s’améliore toutefois lentement selon les données de l’Office fédéral de la statistique (OFS) présentées dans le rapport «She Figures 2018» de la Commission européenne traitant de la place de la femme dans la science.

Depuis plusieurs années, la parité existe en Suisse en ce qui concerne l’accès aux hautes écoles. En 2016, les femmes représentaient 51% des étudiants inscrits et même 54% des diplômés (Bachelors et Masters). Cependant, une fois leur diplôme en poche, les femmes peinent à accéder aux postes-clés dans la recherche. En effet, la part des femmes diminue au fur et à mesure que l’on monte les échelons de la carrière scientifique. Ce phénomène est appelé de manière imagée «le tuyau percé» (voir encadré ci-dessous).

Dans le parcours académique, les différences s’observent dès l’étape du doctorat. En Suisse, en 2016, 44% des nouveaux titulaires de doctorat étaient des femmes (Union européenne - UE : 48%). Puis parmi le personnel académique, à chaque niveau hiérarchique, le pourcentage de femmes diminue, tombant à 41% pour le corps intermédiaire inférieur et à 23% pour le grade le plus élevé de la carrière académique (respectivement 46% et 24% pour l’UE).

Domaine d’étude et secteur économique: différences marquées

La distribution inégale des hommes et des femmes selon le domaine d’étude et le secteur économique vient encore renforcer les disparités entre hommes et femmes dans les différents échelons de la carrière scientifique. L’absence des filles de certaines filières scientifiques reste une réalité. Dès lors, les femmes sont fortement sous-représentées en Suisse dans les technologies de l’information et de la communication et en ingénierie où elles ont obtenu 15% et 27% respectivement des doctorats décernés en 2016. Au contraire, elles sont surreprésentées dans les sciences agricoles et vétérinaire (76%) ainsi que dans les sciences de l’éducation (61%).

Ces «choix» se répercutent ensuite sur le pourcentage de femmes présentes tout au long de la carrière scientifique. Au sommet de la carrière académique, parmi les enseignants avec des responsabilités de direction, les chercheuses occupent 29% des postes dans les sciences agricoles et vétérinaires. Ce pourcentage tombe à 14% dans les sciences exactes et naturelles et à 13% des postes en ingénierie et technologie.

En Suisse, la proportion de chercheuses varie aussi selon le secteur économique: elle se monte à 39% dans les hautes écoles, 36% dans la Confédération et 23% dans les entreprises.

Les hommes majoritaires à la tête des institutions scientifiques

En Suisse, les femmes sont toujours sous-représentées aux postes stratégiques. En 2017, 27% des membres des Conseils de recherche étaient des femmes, et 30% des hautes écoles étaient dirigées par des femmes.

Une évolution sur un plus long terme montre que les écarts entre les hommes et les femmes tendent à diminuer, mais à un rythme relativement lent. Depuis 2009, en Suisse, le pourcentage de femmes obtenant un doctorat et parvenant au grade A dans la recherche des hautes écoles n’a progressé que de deux points de pourcentage (42% et 21% respectivement en 2009 contre 44% et 23% en 2016). Il faudra encore beaucoup de temps avant de pouvoir observer une parité des genres dans ce domaine.

Vous trouverez des informations complémentaires sous forme de graphiques dans le document PDF ci-dessous.


 

Télécharger communiqué de presse

En Suisse et en Europe, la recherche reste un milieu majoritairement masculin
(PDF, 4 pages, 273 kB)


Autres langues


Documents associés

Femmes et Science 2018


 

https://www.bfs.admin.ch/content/bfs/fr/home/statistiques/education-science/technologie.assetdetail.7666058.html