Comunicato stampa

Groupes d'entreprises en Suisse de 2014 à 2017 Les groupes d'entreprises en Suisse, c'est plus d'un tiers de l'emploi et près de neuf dixièmes du commerce extérieur de biens

17.12.2018 - Fin 2017, 46 614 entreprises en Suisse faisaient partie d’un groupe d’entreprises. Elles représentaient un peu plus du tiers de l’emploi total. Entre 2014 et 2017, on observe des changements considérables en ce qui concerne les pays où les multinationales sous contrôle étranger ont leur siège. Les groupes d’entreprises ont une position dominante dans le commerce international de biens, où elles représentent près de neuf dixièmes du volume des échanges. Ces résultats proviennent de la nouvelle statistique des groupes d’entreprises de l’Office fédéral de la statistique (OFS).

Les entreprises qui font partie d’un groupe occupent une place importante dans le paysage suisse des entreprises. La statistique des groupes d’entreprises (STAGRE) permet, pour la première fois, de montrer et d’analyser leur importance. Les acteurs économiques sous contrôle étranger en Suisse font partie par définition du champ d’analyse de la STAGRE. Cette statistique permet de mesurer l’impact des entreprises sous contrôle étranger en Suisse.

L’importance des groupes d’entreprises en Suisse est relativement stable

Fin 2017, 46 614 entreprises faisaient partie d’un groupe d’entreprises. Elles généraient plus de 1 810 976 emplois, soit plus du tiers de l’emploi total en Suisse. Pendant les quatre années sur lesquelles portent nos données, l’importance des groupes d’entreprises est restée globalement stable. Le taux de croissance moyen de l’emploi dans les groupes d’entreprises (0,7% par an) est comparable à la tendance observée dans l’économie totale (de 2014 à 2016: 0,7%).

Les groupes dont le siège est en Suisse ont sensiblement plus de poids que les groupes sous contrôle étranger. Ces derniers comptaient en fin de période 12 107 entreprises et 478 865 emplois. Ainsi, les groupes sous contrôle suisse comptaient presque trois fois plus d’emplois que les groupes sous contrôle étranger. Ce rapport est également valable pour le nombre d’entreprises. L’emploi dans les groupes sous contrôle suisse et étranger a augmenté dans des proportions comparables entre 2014 et 2017 (resp. 0,7% et 0,9%). 

«Top trois» des pays de résidence inchangé, la Chine en mode rattrapage

Le classement des trois principaux pays de résidence de groupes multinationaux étrangers ayant des filiales en Suisse est resté identique entre 2014 à 2017. En 2017, plus de la moitié des emplois des filiales de groupes étrangers établis en Suisse étaient recensés dans des groupes résidant dans l’un de ces trois pays: Allemagne (24,8%), Etats-Unis (18,5%) et France (12,4%). Sur la période d’observation, le même ordre d’importance se retrouve également pour le nombre d’entreprises.

Cette constance au sommet ne doit toutefois pas masquer les changements importants qui se sont produits de 2014 à 2017 en ce qui concerne les pays où les entreprises sous contrôle étranger ont leur siège. En effet, le nombre d’emplois dans les entreprises sous contrôle chinois a plus que septuplé, passant de 1815 en 2014 à 13 965 en 2017. Une hausse de nombre d’emplois s’observe aussi dans les entreprises sous contrôle britannique et liechtensteinois (resp. +14,1% et +16,9%, en moyenne annuelle de 2014 à 2017), alors que l’emploi a reculé dans les unités appartenant à des multinationales françaises (-6,1%).

Les groupes sont particulièrement présents dans l’industrie et le commerce

Les groupes d’entreprises sont présents dans des branches d’activité très variées. On note cependant une concentration dans le secteur manufacturier et le commerce. En 2016, les groupes d’entreprises comptaient 798 000 emplois dans ces deux sections économiques, soit 44% de l’ensemble des emplois des groupes d’entreprises. Plus de la moitié (53%) des emplois des groupes sous contrôle étranger (248 000 emplois) se concentraient dans ces deux sections économiques.

Position dominante des groupes d’entreprises dans le commerce international de biens

Les groupes d’entreprises occupent une position très dominante dans les importations et les exportations de biens (métaux précieux compris): 86% des importations et 92% des exportations sont réalisées par des entreprises appartenant à un groupe. Dans les importations, les entreprises sous contrôle étranger jouent un rôle plus important que les entreprises sous contrôle suisse. L’inverse s’observe pour les exportations. La plus grande part des importations et des exportations des groupes d’entreprises est le fait d’unités appartenant à l’une des deux sections économiques mentionnées plus haut, à savoir le secteur manufacturier et le commerce.

Vous trouverez des informations complémentaires sous forme de tableaux et de graphiques dans le document PDF ci-dessous.


 

Download comunicato stampa

Les groupes d'entreprises en Suisse, c'est plus d'un tiers de l'emploi et près de neuf dixièmes du commerce extérieur de biens
(PDF, 6 pagine, 306 kB)


Altre lingue


Documenti analoghi

Gruppi d'imprese in Svizzera 2014-2017


 

Nota

Le pagine in italiano offrono un contenuto ridotto. Per un'informazione più completa si prega di consultare le pagine in tedesco o francese (cfr. link qui sopra).

https://www.bfs.admin.ch/content/bfs/it/home/statistiche/cataloghi-banche-dati/comunicati-stampa.assetdetail.6949581.html