Comunicato stampa

Statistique des poursuites et faillites 2017 Nouveau record d'ouvertures de faillites en 2017

Esiste anche una versione più recente del presente documento, disponibile al link seguente:
Nouvelle augmentation du nombre d'ouvertures de faillites

Neuchâtel, 29 mars 2018 (OFS) - En 2017, le nombre d'ouvertures de procédures de faillites de sociétés et de personnes est le plus élevé depuis 2008, tandis que le montant total des pertes financières résultant de procédures de liquidations a touché son plus bas niveau depuis 1994. C'est ce qui ressort des derniers résultats de l'Office fédéral de la statistique (OFS) de la statistique des poursuites et faillites.

En 2017, 13'257 cas d'ouvertures de procédures de faillites de sociétés et de personnes ont été enregistrés dans le cadre de la loi fédérale sur la poursuite pour dettes et la faillite (LP). Ce chiffre exclut les procédures relatives aux dissolutions d'entreprises en raison de carences dans l'organisation (art. 731b CO).

C'est la première fois depuis 2008 que le nombre d'ouvertures de procédures de faillites est aussi élevé. Par rapport à 2016, cela représente une hausse de 330 cas (+2,6%). A l'inverse, le montant total des pertes financières résultant de procédures de liquidations de faillites continue de reculer, atteignant son niveau le plus bas depuis 1994. Il se situe à 1,7 milliard de francs, soit 855 millions de francs de moins qu'en 2016 (-33,5%).

Evolution contrastée des cas d'ouvertures de faillites

Parmi les sept grandes régions de Suisse, c'est l'arc lémanique, qui enregistre entre 2016 et 2017 l'augmentation la plus marquée (+7,0%). Cet accroissement est lié à celui des cantons de Genève (+13,8%) et Vaud (+3,9%).

A l'opposé, la région Espace Mittelland enregistre une baisse à 2707 ouvertures de faillites en 2017 ( 4,4%). Dans cette grande région l'évolution est toutefois contrastée au niveau cantonal. Alors que le canton de Berne annonce une diminution de 9,3%, celui de Soleure affiche une augmentation de 14,9% de procédures d'ouvertures de faillites. En Suisse centrale, la hausse atteint 6,2%, principalement entraînée par une augmentation dans le canton de Lucerne (+16,9%). En Suisse orientale, la baisse de 1,2% du nombre d'ouvertures de faillites est nuancée notamment par la baisse enregistrée dans le canton de Thurgovie (-9%) et la hausse (+2,3%) affichée dans le canton de Saint-Gall.

Forte fluctuation des pertes financières

Le montant des pertes financières résultant de procédures de liquidations ordinaires et sommaires de faillites (y compris celles relatives aux dissolutions selon l'art. 731b CO) a fortement diminué entre 2016 et 2017. Sur cette période, le total pour l'ensemble de la Suisse est ainsi passé de 2,6 milliards de francs en 2016 à 1,7 milliard en 2017 (-33,5%), valeur la plus basse enregistrée depuis 1994.

Cette tendance est toutefois à relativiser car ces résultats fluctuent beaucoup d'un canton à l'autre et d'une année à l'autre. Ainsi, dans le canton de Berne, entre 2015 et 2016, les pertes financières avaient baissé de 64 millions (-43,6%) pour ensuite augmenter de près de 150 millions (+182%) une année plus tard. Mouvement inverse dans le canton de Genève où les pertes avaient fortement augmenté entre 2015 et 2016 (+432 millions de francs, soit +176%) pour ensuite baisser ( 55,5%) à 302 millions de francs en 2017.

Vous trouverez des informations complémentaires sous forme de tableaux et de graphiques dans le document PDF ci-dessous.


 

Download comunicato stampa

Nouveau record d'ouvertures de faillites en 2017
(PDF, 7 pagine, 321 kB)


Altre lingue


Documenti analoghi

Statistica delle esecuzioni e dei fallimenti 2017


 

https://www.bfs.admin.ch/content/bfs/it/home/attualita/novita-sul-portale.assetdetail.4642621.html