Comunicato stampa

L'utilisation d'Internet dans les ménages en 2019 Numérique: un quart des travailleurs estime que leur travail a changé ces 12 derniers mois

10.12.2019 - Plus de 9 personnes sur 10 utilisent internet en Suisse. La quasi-totalité de la population de moins de 55 ans et plus de la moitié des seniors de 75 ans et plus surfent sur le web. La numérisation se fait également sentir dans le milieu professionnel, puisque près d’un quart des actifs affirme que la nature de leur travail a changé durant les 12 derniers mois avec l’introduction d’un nouvel outil numérique. Tels sont les principaux résultats de la dernière enquête de l’Office fédéral de la statistique (OFS) sur l’utilisation d’internet dans les ménages.

La proportion d’internautes dans la population adulte continue de progresser en Suisse. En 2019, elle s’élève à 93%, contre 90% en 2017 et 84% en 2014. En tenant compte de l’âge des utilisateurs, la quasi-totalité des personnes de 15 à 55 ans utilise internet et 95% quotidiennement. Les plus fortes progressions s’observent parmi les classes d’âges les plus élevées. Les personnes de 65 à 74 ans sont maintenant 88% à utiliser internet (+11 points par rapport à 2017). La proportion est de 58% (+13 points) pour les personnes âgées de 75 ans et plus.

La part d’internautes augmente avec le niveau de formation. En 2019, la presque totalité des personnes de formation tertiaire utilise internet (98%) contre 80% pour les personnes sans formation post-obligatoire. Cette différence se réduit progressivement. En revanche, les différences entre les hommes et les femmes sont restées identiques entre 2017 et 2019. Cet écart n’existe cependant que pour les personnes dès 60 ans: 85% des hommes contre 73% des femmes de cette classe d’âge surfent. Avant 60 ans, il n’existe plus de différence selon le genre.

On surfe partout, de plus en plus longtemps

L’utilisation mobile d’internet est devenue la norme, puisque 8 personnes sur 10 recourent à un téléphone portable pour se connecter à internet hors de la maison ou du travail. Seuls 7% des personnes déclarent n’utiliser aucun appareil mobile; ils étaient encore 25% en 2017.

Parallèlement à la mobilité, la durée d’utilisation d’internet continue d’augmenter. En 2019, les deux tiers de la population adulte utilisent internet plus de 5 heures par semaine. Les personnes les plus jeunes et les mieux formées sont les plus assidues sur la toile; l’augmentation de la durée d’utilisation est toutefois marquée pour toutes les classes d’âges.

Communication, stagnation des réseaux sociaux

Parmi les activités pratiquées en ligne à des fins privées, la communication reste la fonction la plus importante. Si le courrier électronique se maintient au premier rang avec 87% de la population qui y recourt, les systèmes de messagerie instantanée sont utilisés par 80% de la population. Faire des vidéoconférences ou téléphoner via internet est une pratique de plus en plus répandue. Entre 2017 et 2019, la proportion des utilisateurs est passée de 41% à 65% de la population. Par contre, la participation à un réseau social stagne. En 2019, 49% de la population indique être active sur les réseaux sociaux, soit la même proportion que celle observée en 2017.

Le niveau des compétences numériques est fortement lié à l’âge

Si l’écart générationnel s’amenuise pour ce qui est de l’utilisation d’internet, il en va autrement pour les compétences nécessaires pour une utilisation optimale des outils numériques. Trois quarts de la population comprise entre 15 et 24 ans possède des compétences numériques avancées. Cette proportion diminue fortement avec l’âge. Ainsi, un tiers des personnes âgées de 55 à 64 ans possède des compétences avancées et seulement 16% des personnes de 65 ans et plus. Dès lors, si davantage de personnes âgées utilisent internet, leur niveau de maîtrise reste limité.

Au-delà des classes d’âge, des disparités subsistent également selon le niveau de formation, ainsi que selon l’aisance financière de l’internaute. Les personnes ayant un niveau de formation plus élevé et celles jouissant de revenus confortables présentent de meilleurs niveaux de compétences numériques.

Le numérique impacte également le milieu professionnel

En Suisse, 87% des personnes actives utilisent un ordinateur ou un équipement informatisé au travail en 2019. 57% des actifs utilisent des logiciels professionnels spécifiques et près de 40% reçoivent leurs tâches ou leurs instructions au travers d'une application spécialisée. Les médias sociaux sont utilisés par un quart des actifs dans le cadre de leur travail.

Parallèlement, un quart des actifs estime que la nature de leur travail a changé au cours des 12 derniers mois à la suite de l'introduction de nouveaux logiciels ou d'équipements informatisés. Quatre actifs sur dix déclarent avoir dû apprendre à se servir de nouveaux logiciels ou équipements pour leur travail. 29% des actifs estiment également que le temps passé à l’acquisition de nouvelles compétences a augmenté. Finalement, près d’un quart des personnes actives estime que ces outils ont facilité la collaboration avec leurs collègues ou leurs partenaires commerciaux.

Vous trouverez des informations complémentaires dans le document PDF ci-dessous.


 

Download comunicato stampa

Numérique: un quart des travailleurs estime que leur travail a changé ces 12 derniers mois
(PDF, 8 pagine, 379 kB)


Altre lingue


Documenti analoghi

L'utilizzo di Internet nelle economie domestiche nel 2019


 

https://www.bfs.admin.ch/content/bfs/it/home/attualita/novita-sul-portale.assetdetail.11127963.html