Comunicato stampa

Statistique des négociants en matières premières Près de 10 000 personnes et 900 négociants sont au coeur du commerce de matières premières en Suisse

08.03.2021 - En 2018, la Suisse comptait quelque 900 négociants en matières premières. Ces derniers employaient environ 9800 personnes. Ces acteurs sont épaulés par des activités connexes telles que la certification, le transport et le financement. Une enquête a fourni une première estimation partielle du nombre d’emplois concernés par ces activités connexes et souligne particulièrement l’importance des activités de financement. Il s’agit ici des premiers chiffres officiels pour le secteur du négoce de matières premières de l’Office fédéral de la statistique (OFS) et du Secrétariat d’Etat à l’économie (SECO).

Le secteur du négoce en matières premières regroupe les négociants au sens strict (noyau) et les acteurs indispensables qui soutiennent ces activités (cluster). La mesure statistique est difficile, car il n’existe pas une nomenclature de référence, que ce soit au niveau national ou international. En outre, la stratégie des acteurs, les modèles d’affaires et les chaînes de valeur évoluent rapidement. L’évaluation s’est donc faite sur la base de filtres successifs pour le noyau et d’une liste ad hoc pour la partie du cluster qui a pu être estimée (voir ci-dessous l’encadré méthodologique). Sur cette base, des informations structurelles sont mises à disposition pour la première fois. 

Trois quarts des emplois dans les cantons de Genève, Zoug et du Tessin

Sur les 9881 emplois estimés pour le noyau, près des trois quarts sont localisés dans les cantons de Genève (44% du total), Zoug (21,4%) et Tessin (9,5%). Un peu plus loin, les cantons de Vaud et de Zürich comptent également des volumes d’emplois significatifs, avec 8,5% respectivement 6% du total des emplois du noyau. Ces cinq cantons regroupent environ 90% de l’emploi du noyau.

Les négociants sont actifs principalement dans le commerce de gros de combustibles et le commerce de gros de minerais. Les unités n’exercent toutefois pas les mêmes activités selon le canton dans lequel elles sont localisées. On observe en effet l’existence de centres névralgiques (hubs) cantonaux ou régionaux.

Ainsi, les négociants du canton de Genève sont très actifs dans le commerce de combustibles –cette branche regroupe environ 50% du total des emplois de ce secteur dans le canton– alors que ceux du canton de Zoug se focalisent plutôt sur les activés liées au négoce de minerais et des métaux. Le Tessin présente un profil semblable à celui de Zoug. Les matières premières négociées dans le canton de Vaud sont plus diversifiées. Ces particularités cantonales sont liées à des modèles d’affaires différents et confirment l’hypothèse selon laquelle le noyau est hétérogène.

Peu de grandes entreprises actives dans le négoce de matières premières

Les entreprises du noyau emploient en moyenne 11 personnes, contre 7,6 personnes pour l’ensemble de l’économie marchande. Il est néanmoins intéressant de noter que les négociants concentrent la plupart de leurs emplois au sein d’unités ayant entre 10 et 249 emplois. Proportionnellement au total de l’économie, le secteur compte moins d’emplois dans les grandes entreprises (250 emplois et plus) et dans les microentreprises (1 à 9 emplois). Ceci peut s’expliquer d’une part par le fait que dans les autres secteurs, il existe beaucoup d’indépendants offrant des prestations à la personne. D’autre part, les négociants sont rarement des grandes entreprises, car il n’est pas nécessaire d’avoir beaucoup d’effectifs pour négocier des volumes importants de matières premières.

Forte présence de multinationales

Un tiers des entreprises du noyau est sous le contrôle d’un groupe d’entreprise. C’est près de 7 fois plus que pour l’ensemble de l’économie (4,8%). Au niveau de l’emploi, huit personnes sur 10 travaillent pour un groupe d’entreprise contre 4 sur dix dans l’économie totale. Les entreprises multinationales, en particulier les multinationales étrangères, jouent un rôle prépondérant en termes de places de travail. En effet, plus de la moitié des emplois des négociants de matières premières est liée à un groupe d’entreprises étranger.

Dynamisme de l’emploi plus élevé que celui de l’économie dans son ensemble

La progression de l’emploi entre 2017 et 2018 est supérieure pour les entreprises du noyau que pour l’économie dans son ensemble (2,8% contre 1,3%). Cette évolution est fortement influencée par le dynamisme particulier observé dans les cantons de Zoug et du Tessin, où la progression de l’emploi est notablement plus marquée chez les négociants que pour l’ensemble du canton concerné.

Zoom sur les activités de soutien du négoce

Les activités de soutien apportées aux négociants sont notamment le financement, l’audit, le consulting, la certification, l’assurance, le courtage maritime (shipbroking), ou les services de transport et de logistique. Les entreprises qui fournissent ces services sont normalement actives pour une large palette de clients, ce qui représente une difficulté majeure pour la mesure du cluster et des emplois dédiés spécifiquement aux négociants. 

Le financement apparaît clairement comme l’activité de soutien la plus significative avec 1258 emplois identifiés dédiés spécifiquement au négoce. L’audit et le consulting (570 personnes), les services de transport et logistique (201 emplois), et l’inspection et certification (113 emplois) arrivent ensuite. Dans ces segments, les résultats obtenus permettent une bonne vue d’ensemble. Par contre, aucune information exploitable n’est disponible pour les autres branches qui pourraient faire partie du cluster. Les emplois indiqués pour les activités de soutien doivent par conséquent être considérés comme une première estimation très partielle, mais montrent que le négoce engendre d’importantes retombées dans d’autres secteurs.

Vous trouverez des informations complémentaires sous forme de tableaux et de graphiques dans le document PDF ci-dessous.


 

Download comunicato stampa

Près de 10 000 personnes et 900 négociants sont au coeur du commerce de matières premières en Suisse
(PDF, 7 pagine, 663 kB)


Altre lingue


Documenti analoghi

Statistica dei commercianti di materie prime


 

https://www.bfs.admin.ch/content/bfs/it/home/attualita/comunicati-stampa.assetdetail.16144835.html