Comunicato stampa

Hébergement touristique durant la saison d'hiver 2016/2017 Les nuitées ont augmenté en Suisse au cours de la saison d'hiver 2016/2017

Esiste anche una versione più recente del presente documento, disponibile al link seguente:
Recul de 26% des nuitées dans l'hôtellerie suisse au cours de la saison d'hiver 2020/2021

Neuchâtel, 06.06.2017 (OFS) - L'hôtellerie a enregistré en Suisse 15,7 millions de nuitées au cours de la saison touristique d'hiver (de novembre 2016 à avril 2017). Ceci représente une augmentation de 2,0% (+314'000 nuitées) par rapport à la même période de l'année précédente. Avec un total de 8,2 millions de nuitées, la demande étrangère augmente de 2,1% (+171'000). Quant à la demande indigène, elle progresse de 1,9% (+143'000) et atteint 7,5 millions d'unités. Tels sont les résultats provisoires de l'Office fédéral de la statistique (OFS).

Au cours de la saison touristique d'hiver, seuls les mois de décembre et février reculent (respectivement -0,8% et -1,5%). Les mois de novembre (+0,6%) et janvier (+5,2%) enregistrent quant à eux une hausse. Afin de neutraliser l'effet de Pâques, l'analyse pour les mois de mars et avril ne peut se faire indépendamment. Ainsi les mois de mars et avril affichent ensemble une augmentation de nuitées (+4,3%).

Progression de la demande indigène et asiatique

Durant la saison touristique d'hiver, la clientèle suisse est à l'origine d'une hausse de 143'000 unités (+1,9%) par rapport à la même période de l'année précédente.

De leur côté les hôtes étrangers totalisent une progression de 171'000 unités (+2,1%). Au sein de cette clientèle, ce sont principalement les visiteurs du continent asiatique qui contribuent à ce résultat avec une hausse correspondant à 132'000 nuitées (+9,6%). Parmi les pays de ce continent, la République de Corée engendre une augmentation de 29'000 nuitées (+26,4%), suivie de la Chine (sans Hong Kong) avec une hausse de 28'000 nuitées (+7,6%) et de l'Inde (+22'000 / +17,5%).

La demande en provenance du continent américain progresse également (+69'000 / +7,9%). Les Etats-Unis d'Amérique génèrent une hausse de 42'000 nuitées (+7,0%), soit la plus grande augmentation absolue de tous les pays de provenance étrangers.

Quant au continent européen (sans la Suisse), il voit le nombre de ses nuitées reculer de 17'000 unités (-0,3%). Le Royaume-Uni génère 38'000 unités en moins (-4,7%), soit la plus importante baisse absolue de tous les pays de provenance. Suivent l'Italie (-27'000 / -5,8%), l'Allemagne (-22'000 / -1,3%) et la France (-12'000 / -2,0%). De son côté, la Belgique affiche une hausse de 35'000 nuitées (+13,7%).

Enfin, le continent océanique engendre une hausse de 8300 nuitées (+7,5%) tandis que le continent africain affiche une baisse (-21'000 / -14,8%).

La majorité des régions touristiques en hausse

Au niveau des régions touristiques, neuf régions sur treize enregistrent une hausse de nuitées au cours de la saison touristique d'hiver par rapport à l'année précédente. La Région Berne affiche la plus grande augmentation absolue, soit 66'000 nuitées supplémentaires (+3,6%). Suivent le Valais (+59'000 nuitées / +3,1%), le Tessin (+53'000 / +8,7%), la Région zurichoise (+50'000 / +2,1%) et les Grisons (+49'000 / +1,9%).

A contrario, la Suisse orientale affiche la diminution absolue la plus marquée, soit une baisse de 13'000 nuitées (-1,7%). Suit la Région Argovie avec une diminution de 11'000 unités (-3,3%).

Vous trouverez des informations complémentaires sous forme de tableaux et de graphiques dans le document PDF ci-dessous.


 

Download comunicato stampa

Les nuitées ont augmenté en Suisse au cours de la saison d'hiver 2016/2017
(PDF, 7 pagine, 308 kB)


Altre lingue


Documenti analoghi

Statistica della ricettività turistica nel aprile 2017 e nella stagione invernale


 

https://www.bfs.admin.ch/content/bfs/it/home.assetdetail.2651446.html