Evolution des salaires

L’indice suisse des salaires est un indicateur à périodicité annuelle de l’évolution du salaire brut y compris le 13ème salaire. Depuis 2011, les indices et variations sont ventilés par branche économique de la nomenclature générale des activités économiques 2008 (NOGA08 / NACE08) et par sexe.

Evolution des salaires en 2018

Progression des salaires nominaux de 0,5%
Recul des salaires réels de -0,4%

L’indice suisse des salaires nominaux a augmenté en moyenne de +0,5% par rapport à 2017 (+0,4 en 2017, +0,7% en 2016 et +0,4% en 2015). Cette augmentation nominale s’est à nouveau inscrite dans une tendance à la modération salariale observée depuis 2010 avec des taux ne dépassant pas +1,0%. L’indice s’est ainsi établi à 101,6 points (base 2015 =100). Compte tenu d’un taux d’inflation annuel moyen de +0,9%, les salaires réels ont enregistré un recul de -0,4% (100,5 points base 2015=100).

Les décisions en matière de revalorisation salariale pour l’année 2018 ont été prises en général à fin 2017 alors que l’inflation était estimée à +0,2% pour 2018. Cette dernière s’est finalement élevée à +0,9%. Le pouvoir d’achat des salaires, résultat de l’ajustement des salaires nominaux à l’inflation, a donc reculé pour la deuxième année consécutive et se situe à -0,4% en 2018 (-0,1% en 2017). Pour les principales conventions collectives de travail (CCT) recouvrant près d’un demi-million de personnes salariées, la croissance des salaires effectifs (nominaux), négociée à titre collectif pour 2018, a atteint un taux de +0,3%.

Evolution des salaires nominaux et réels en 2018
    Salaires nominaux, en % Salaires réels, en %
Ensemble de l'économie 0.5 -0.4
Inflation +0.9%    
Secteur secondaire 0.3 -0.6
Secteur tertiaire 0.5 -0.4
Hommes 0.5 -0.4
Femmes 0.5 -0.5

Evolution des salaires par branches en 2018

Les salaires nominaux ont augmenté en moyenne de +0,3% dans le secteur industriel (+0,4 en 2017, +0,4 en 2016, +0,5% en 2015). L’inflation à +0,9% a conduit à un recul des salaires réels de -0,6% pour l’ensemble de ce secteur. Il existe une forte disparité des évolutions réelles entre les branches allant de -1,3% à +0,8%.

Le secteur tertiaire a enregistré, une augmentation des salaires nominaux de +0,5% (+0,4% en 2017, +0,8% en 2016 et +0,3% en 2015). Les salaires réels ont subi une baisse de -0,4% dans leur ensemble avec une majorité des branches se situant dans une fourchette de – 1,1% à -0,3%.

Informations supplémentaires

Tableaux

Publications

Communiqués de presse

Bases statistiques et enquêtes

Sur ce thème

Estimation trimestrielle

Evolution des salaires en Suisse. Estimations trimestrielles de l’évolution du salaire brut pour l’ensemble des salarié(e)s.

Série 1939=100

Evolution des salaires en Suisse depuis 1942. Indices et variations nominaux et réels par sexe pour l’ensemble des salarié(e)s.

Contact

Office fédéral de la statistique Section Salaires et conditions de travail
Espace de l'Europe 10
CH-2010 Neuchâtel
Suisse

Contact

https://www.bfs.admin.ch/content/bfs/fr/home/statistiques/travail-remuneration/salaires-revenus-cout-travail/evolution-salaires.html