Indicateur de la législature: Service militaire pour la promotion de la paix à l’étranger


Extrait de l’objectif 17: La communauté internationale est fortement mise à contribution pour faire face aux défis que représentent la paix, la sécurité, la stabilité financière, la croissance économique, la lutte contre la pauvreté et le changement climatique sur le double plan national et international. […] En sa qualité de défenseur du droit humanitaire et de médiateur entre les parties à un conflit, notre pays continuera d’oeuvrer pour le maintien de la paix et pour la stabilité en Europe et ailleurs dans le monde.

Signification de l’indicateur: La promotion de la paix dans le cadre d'opérations internationales est l'une des trois missions de l'Armée suisse, inscrite en tant que telle dans la loi sur l'armée. La Suisse participe depuis 1953 à des missions de maintien de la paix.
L'indicateur montre le nombre de jours de service accomplis chaque année par des membres de l'armée dans le cadre d'engagements à l'étranger en faveur de la promotion de la paix.

Objectif quantifiable: La Suisse poursuit sa participation à des missions militaires de promotion de la paix à l’étranger.

Commentaire

Le nombre de jours de service militaire accomplis lors de missions de promotion de la paix a augmenté depuis 2001. Il a atteint 114 078 en 2017, contre 114 318 l'année précédente. En moyenne, 313 membres de l'armée sont quotidiennement en service dans 18 pays pour des missions de promotion de la paix. La majeure partie (75%) faisait partie de la Swisscoy et participait à la mission de la KFOR au Kosovo. De leur côté, les experts suisses du déminage ont accompli 3661 jours de service dans le cadre des programmes de déminage de l'ONU. L'armée suisse a par ailleurs participé à la mission EUFOR ALTHEA en Bosnie-Herzégovine (8158 jours de service) et a dépêché des observateurs militaires dans diverses missions de l'ONU (15 978 jours de service).


Tableaux

Méthodologie

L'indicateur montre le nombre de jours de service militaire accomplis chaque année au profit de la promotion de la paix à l'étranger. L'Armée suisse participe depuis 1953 à la supervision par les nations neutres du cessez-le-feu entre les deux Corée, depuis 1999 avec la Swisscoy à la mission de soutien de la paix KFOR et depuis 2004 à la mission EUFOR ALTHEA en Bosnie-Herzégovine. Par ailleurs, la Suisse a détaché des observateurs militaires pour diverses missions de l'ONU et des experts pour des programmes de déminage de l'ONU.

Les jours de service accomplis en faveur de la promotion de la paix sont publiés par l'Etat-major de l'Armée suisse dans ses bilans annuels d'engagement.

Contact

Office fédéral de la statistique Section Environnement, développement durable, territoire
Espace de l'Europe 10
CH-2010 Neuchâtel
Suisse

Contact

https://www.bfs.admin.ch/content/bfs/fr/home/statistiques/themes-transversaux/monitoring-programme-legislature/indicateurs/service-militaire-promotion-paix-etranger.html