Indicateur de la législature: Réunions des organisations internationales à Genève


Extrait de l’objectif 11: La Suisse jouit d’une bonne position dans le contexte international. Le fait qu’elle accueille de nombreuses organisations internationales constitue un atout majeur. Le Conseil fédéral veille à affermir la position de Genève comme ville hôte d’organisations internationales et à développer la contribution de la Suisse à la consolidation des règles multilatérales.

Signification de l‘indicateur: La Suisse accueille des organisations et des conférences internationales depuis plus de 150 ans. Son rôle d'État hôte est profondément ancré dans sa tradition humanitaire et l'histoire de ses bons offices. L'essentiel de ces activités se concentre à Genève, ville qui s'est fait un nom comme pôle de compétences dans le domaine de la coopération et centre de la diplomatie multilatérale. La Genève internationale joue un rôle majeur dans la perception que le monde a de la Suisse. Elle offre aussi une plateforme unique pour promouvoir les intérêts du pays et ses valeurs par le biais de sa politique étrangère.
Cet indicateur donne le nombre de séances d'une demi-journée tenues à Genève durant une année dans le cadre des conférences des organisations internationales. Il renseigne sur le volume de l'activité conférencière qui résulte des conférences régulières et des affaires internationales courantes. L’indicateur ne précise pas le nombre de pays participants ni l'importance des thèmes traités pendant ces séances.

Objectif quantifiable: Genève reste une ville attractive pour les organisations internationales et le nombre de conférences internationales qu’elle accueille augmente.

Commentaire

Les organisations internationales présentes à Genève convoquent chaque année de nombreuses séances : entre 2010 et 2012, le nombre de séances d'une demi-journée est passé de 16 595 à 19 197, avant de fléchir à nouveau. Une hausse s’observe à nouveau depuis 2014. En 2017, les organisations internationales ont tenu 20 611 séances d'une demi-journée à Genève. Celles-ci ont eu lieu dans le cadre des quelque 3400 conférences internationales auxquelles environ 220 000 délégués et experts ont participé.

En 2017, 34 organisations internationales totalisant environ 18 000 fonctionnaires permanents étaient représentées à Genève.

Genève n’accueille pas seulement des organisations internationales liées par un accord avec la Suisse, mais aussi des organisations internationales non gouvernementales. En 2018, 399 organisations non gouvernementales avaient une représentation à Genève. Parmi elles, 192 comptaient au moins un emploi.

Par sa vocation internationale, Genève attire également de nombreux États. Genève abrite 257 missions, représentations et délégations d’États étrangers. Ce sont majoritairement des missions permanentes auprès du bureau des Nations Unies. S’y ajoutent des missions ou des représentations séparées de quelques États auprès de l’Organisation mondiale du commerce et auprès de la Conférence du désarmement, ainsi que les délégations permanentes d’organisations internationales.

La Confédération apporte un soutien financier à la Genève internationale dans le cadre de sa politique d’État hôte. Ce soutien était de 21 millions de francs en 2017. Il bénéficie aux organisations présentes à Genève. Environ 60% de cette somme ont été dépensés pour des conférences, des candidatures, des études et d’autres activités de ce type. Le reste a servi à financer les frais de fonctionnement et l’entretien de l’infrastructure locale.


Tableaux

Méthodologie

L'activité conférencière des organisations internationales est établie à l'aide du nombre de séances tenues au cours d'une année à Genève. L'unité de mesure est la demi-journée. Autrement dit, une conférence d'une journée entière équivaut à deux séances d'une demi-journée. Seules les séances réunissant au moins 10 participants, délégués d'un pays ou experts, sont prises en compte. Est saisie l'activité conférencière des organisations internationales ayant leur siège à Genève et au bénéfice d'un des accords suivants avec la Confédération suisse : accord de siège, accord fiscal ou accord sur les privilèges et immunités.

Il existe aussi des données sur l'activité conférencière des organisations internationales à Genève pour les années 1977 à 2009. Ces données ne sont toutefois pas totalement comparables avec celles ultérieures à 2010 en raison de l’utilisation d’une nouvelle classification des organisations internationales suite à l’entrée en vigueur de la nouvelle Loi sur l’État hôte (LEH). Elles ne sont donc pas représentées sur le graphique. Les données depuis 2010 se réfèrent à 29 organisations internationales. L’indicateur concerne 33 organisations internationales depuis 2016 et 34 à partir de 2017.

L'Office cantonal de la statistique du canton de Genève (OCSTAT) relève et publie chaque année l'activité conférencière des organisations internationales à Genève.

Contact

Office fédéral de la statistique Section Environnement, développement durable, territoire
Espace de l'Europe 10
CH-2010 Neuchâtel
Suisse

Contact

https://www.bfs.admin.ch/content/bfs/fr/home/statistiques/themes-transversaux/monitoring-programme-legislature/indicateurs/reunions-organisations-internationales-geneve.html