Indicateur de la législature: Production de denrées alimentaires


Extrait de l’objectif 2: Quant à l’agriculture, elle doit apporter une contribution majeure à la sécurité de l’approvisionnement de la population, à la préservation des ressources naturelles, à l’entretien du paysage cultivé et au peuplement polycentrique du territoire par une production durable et orientée vers le marché.

Signification de l’indicateur: Comme le prévoit la Constitution, l’agriculture doit contribuer substantiellement à la sécurité de l’approvisionnement de la population par une production répondant à la fois aux exigences du développement durable et à celles du marché. La production de denrées alimentaires se mesure en termes d’énergie utilisable provenant de la production agricole indigène (en térajoules, TJ). L’indicateur ne dit rien de la qualité des denrées alimentaires produites.  

Objectif quantifiable: La production indigène de denrées alimentaires (en térajoules, TJ) progresse légèrement par rapport aux valeurs moyennes de la période 2008 à 2010.

Commentaire

La production brute de denrées alimentaires fluctue d’année en année depuis 1990 et a atteint 21 871 térajoules en 2016. Les conditions climatiques et topographiques de la Suisse permettent de couvrir une grande partie de la consommation de lait, de produits laitiers, de beurre, de viande, de pommes de terre et de sucre dans le pays même. Cette part est toutefois bien plus faible en ce qui concerne les céréales, les légumes et les fruits. Elle est très faible pour les légumineuses et le poisson, par exemple, dont l’essentiel doit être importé. La production brute de produits d'origine animale comprend également les fourrages importés. De ce fait, pour déterminer la production animale nette en Suisse, seule compte comme production indigène la part obtenue à partir de fourrage suisse. La production indigène totale nette s’est ainsi élevée à 18 810 térajoules en 2016.

Si l’on compare la production indigène totale à la consommation totale de denrées alimentaires en Suisse, on obtient le taux d’auto-approvisionnement du pays. En 2016, ce taux était de 56% brut et de 48% net. C’est pour les produits animaux, en particulier pour le lait et les produits laitiers, que le niveau d’auto-approvisionnement est le plus élevé.

L'agriculture a besoin de surfaces agricoles pour produire des denrées alimentaires. En 2017, la surface agricole utile de la Suisse était quelque peu supérieure à un million d’hectares. Elle se composait principalement de surfaces herbagères (70%) et céréalières (14%). La surface agricole utile diminue.

L’azote est un élément nutritif important qui détermine dans une large mesure les rendements dans la production végétale. L’« efficacité de l’azote » indique quelle part de l’apport total d’azote dans l’agriculture est utilisée par les plantes, sachant que l’azote excédentaire passe dans l’air et dans l’eau, où il constitue un polluant. L’efficacité de l’azote s’est améliorée, passant d’un peu plus de 23% en 1990 à 30% en 2016.


Tableaux

Méthodologie

La production indigène de denrées alimentaires par l’agriculture suisse correspond à la production brute mesurée en térajoules. « Production brute » signifie que les denrées alimentaires produites à partir de fourrage importé sont également prises en compte.

Le taux d’auto-approvisionnement se définit comme la part de la production indigène dans la consommation totale du pays. Le taux d’auto-approvisionnent net ne prend en compte que la production indigène obtenue à partir de fourrage indigène.

L’indicateur « Production de denrées alimentaires » est calculé chaque année par l’Union suisse des paysans (USP) et publié dans les « Statistiques et évaluations concernant l’agriculture et l’alimentation », de même que sur la page Internet de l’USP. La méthode d’établissement du bilan alimentaire a été entièrement révisée en 2008, entraînant une rupture de la série temporelle. Les valeurs calculées selon l'ancienne méthode sont disponibles jusqu’en 2010, les valeurs calculées selon la nouvelle méthode sont disponibles à partir de 2007.

Contact

Office fédéral de la statistique Section Environnement, développement durable, territoire
Espace de l'Europe 10
CH-2010 Neuchâtel
Suisse

Contact

https://www.bfs.admin.ch/content/bfs/fr/home/statistiques/themes-transversaux/monitoring-programme-legislature/indicateurs/production-denrees-alimentaires.html