City Statistics: Taux de logements vacants


Un taux élevé de logements vacants facilite la recherche et le choix d’un appartement et influe sur les loyers. La recherche d’un logement requiert souvent beaucoup de temps, par exemple au détriment de la vie de famille et des loisirs. Une offre limitée peut empêcher un besoin de déménagement, obliger à changer de quartier ou à choisir un logement plus cher ou moins bien situé. Ces situations peuvent prolonger le trajet pour se rendre au travail et grever le budget du ménage.


Tableaux

Données complémentaires

Méthodologie

Taux de logements vacants: nombre de logements vacants (au 1er juin) divisé par le nombre total de logements (selon le registre des bâtiments et logements (RegBL au 31.12.de l'année précédente), multiplié par 100.

Le dénombrement des logements vacants ne porte que sur les logements destinés à la location permanente ou à la vente, c'est-à-dire ceux qui sont effectivement mis sur le marché. Les logements sont recensés qu'ils soient meublés ou non, pourvu qu'ils soient habitables. Les logements de vacances et les résidences secondaires sont recensés s'ils sont habitables toute l'année.

Contact

Office fédéral de la statistique
Section Environnement, développement durable, territoire
Espace de l'Europe 10
CH-2010 Neuchâtel
Suisse

Tél. +41 58 484 58 27
9h00 à 11h30 et 14h00 à 16h00
Du lundi au vendredi

Contact

https://www.bfs.admin.ch/content/bfs/fr/home/statistiques/themes-transversaux/city-statistics/indicateurs-qualite-vie/logement/logements-vacants.html