Disparités régionales: Infrastructure et équipement

La dotation d’une région en infrastructures et en services aux entreprises et à la population est un des déterminants de la qualité économique et résidentielle d’une région. Conjugués les uns avec les autres, les infrastructures et les services comptent dans le choix d'un lieu de résidence ou d'implantation et par conséquent aussi dans la manifestation des disparités régionales.

Informations supplémentaires

Tableaux

Publications

Méthodologie

Analyse des services à la population
Font partie des services à la population, les commerces, services et infrastructures marchands et non marchands, publics et privés, auxquels la population recourt quotidiennement ou occasionnellement. La répartition de ces services est analysée du point de vue de la densité (par rapport à la population) des établissements qui les fournissent et des emplois de ces derniers, et de la proportion de communes équipées. L'accessibilité a été mesurée sur la base du réseau routier suisse. Les distances ont été calculées entre le centre de chaque hectare habité et l'établissement de services le plus proche. Elles ont ensuite été pondérées à l'aide de la population résidante. Pour des raisons méthodologiques, il n'a pas été tenu compte du réseau ferroviaire ni des liaisons hors du territoire national.

Seul est considéré l'emplacement de l'établissement de services. L'attractivité ou d'autres facteurs de qualité de l'offre ne sont pas pris en compte, pas plus que son utilisation effective. Les services de livraison à domicile, les services en ligne ou téléphoniques, de même que les opérations bancaires et les démarches administratives, écrites ou électroniques, ne font pas non plus l'objet de l'étude. A noter que de tels services gagnent en importance.

Bases de données utilisées pour produire la statistique des services à la population:

  • Services: OFS - Statistique structurelle des entreprises STATENT; cette statistique est structurée selon la nomenclature générale des activités économiques (NOGA 2008), les établissements étant codés selon leur activité principale. L’univers de la STATENT correspond aux entreprises soumises à une cotisation AVS obligatoire (salariés et indépendants dont le revenu annuel minimum se monte à CHF 2'300). Certains prestataires, en particulier dans le domaine  culturel (p. ex. musées, bibliothèques), n'atteignent pas cette limite et ne sont par conséquent pas pris en compte. Les activités accessoires ne sont pas considérées non plus, par exemple les services de la Poste offerts dans un magasin d'alimentation. Des divergences par rapport à d’autres statistiques officielles ne sont pas exclues.
  • Population: OFS - Statistique de la population et des ménages STATPOP
  • Arrêts de transports publics : ARE – horaire électronique des entreprises suisses de transport (HAFAS); OFT – Liste Didok; non pondéré par la fréquence de desserte
  • Réseau des routes et des chemins: Swisstopo – Modèle topographique du paysage (swissTLM3D)  

Délimitation des services pris en compte sur la base de la Nomenclature générale des activités économiques NOGA:

  • Alimentation : magasins d’alimentation 471101 à 471105, 471901, 471902, 472100 à 472902 (sans les commerces de tabac 472600) ; boulangeries, tea-rooms 472401, 472402
  • Restaurants, cafés : 561001, 561002, 563001, 551001
  • Service public : administration publique 841100 ; ordre public, sécurité 842400 ; poste (service universel) 531000 
  • Santé : cabinets médicaux 862100, 862200 ; cabinets dentaires 862300 ; hôpitaux pour soins généraux 861001 (dans cette analyse, nous nous concentrons sur les soins de base auxquels a recours la majorité de la population); foyers et EMS 873001 et 871000; pharmacies 477300
  • Formation : écoles de la scolarité obligatoire 851000 à 853101 ; écoles du degré secondaire II 853102 à 853200 ; institutions de formation du degré tertiaire 854201 à 854203 (cet agrégat peut contenir d’autres unités que les institutions elles-mêmes)
  • Garages, stations d’essence 452001, 452002, 454000, 473000 
  • Banques : 641902 à 641905, 641911, 641912
  • Loisirs, culture : librairies 476100 ; kiosques 476201 ; cinémas 591400 ; bibliothèques 910100 ; musées et sites historiques 910200, 910300 ; salles de concert, théâtres 900400 ; fitness, installations sportives 931100, 931200, 931300
  • Coiffeurs : 960201

Services à la population - limites des analyses à l'échelon communal

De telles analyses fondées sur le périmètre des communes peuvent être considérées comme une première évaluation des disparités régionales. Il y a en effet plusieurs difficultés de nature méthodologique:

  • La présence ou non d'une offre de services dans une commune dépend notamment de sa superficie. Dans un certain nombre de communes qui ont fusionné récemment, par exemple les trois communes du canton de Glaris, la commune d'Anniviers ou celle de Val-de-Travers, la probabilité qu'un service donné soit assuré est ainsi beaucoup plus grande que dans une petite commune.
  • L'absence d'une offre de services dans une commune ne signifie pas non plus que cette offre soit difficilement accessible. Il n'est pas exclu qu'elle se trouve à proximité des limites de la commune. 
  • Enfin, certains services sont soumis à des directives qui peuvent différer d'un canton à l'autre. Les médecins étant par exemple autorisés dans certains cantons à remettre eux-mêmes des médicaments, les pharmacies tendent à y être moins nombreuses.

Définitions

Typologie urbain-rural 2012 de l'OFS:

La typologie urbain-rural est dérivée de la typologie des communes en 9 catégories (voir ci-dessus), qui classifie les communes de Suisse en fonction de critères de densité, de taille et d’accessibilité. Contrairement à la typologie urbain-rural précédente qui s’appuyait sur la définition des agglomérations 2000, la typologie urbain-rural 2012 comporte non pas deux mais trois niveaux différents. A côté de la catégorie «urbain» et de la catégorie «rural», un type «intermédiaire» qui présente des caractères à la fois urbains et ruraux, a été défini. Cette approche permet de décrire les réalités actuelles de manière plus appropriée

Les 3 niveaux de la typologie urbain-rural 2012:

1.    Urbain (comprenant les centres urbains et les agglomérations)

2.    Intermédiaire (comprenant le périurbain dense et les centres ruraux)

3.    Rural (comprenant les communes péri-urbaines à faible densité et les communes rurales)

Davantage d'informations sur les typologies territoriales de l'OFS

Contact

Office fédéral de la statistique Espace de l'Europe 10
CH-2010 Neuchâtel
Suisse
Tél.
+41 58 463 62 91

https://www.bfs.admin.ch/content/bfs/fr/home/statistiques/themes-transversaux/analyses-spatiales/indicateurs-disparites-regionales/infrastructure-equipement.html