Dynamique de la pauvreté

En Suisse, la pauvreté n’est dans la plupart des cas qu'un état passager. De 2013 à 2016, la pauvreté en termes de revenu a touché 12,3% de la population au cours d’au moins une année sur quatre, mais seulement 0,9% de la population durant tous les quatre années considérées. Sur quatre ans, on compte donc nettement plus de personnes touchées par la pauvreté que ne le laisse apparaître le taux de pauvreté annuel.

Comparaison européenne

Pour les comparaisons avec d’autres pays d’Europe, on a recours au taux de risque de pauvreté défini au plan européen.

Entre 2013 et 2016, 23,5% de la population résidante de Suisse a été exposée au moins une fois au risque de pauvreté. La moyenne européenne est de 27,2%. À l’exception de la France (21,5%), les voisins de la Suisse affichent des valeurs supérieures (Italie: 29,0%; Allemagne: 28,2%;  Autriche: 25,6%).

La Suisse fait partie des pays où la part des personnes durablement à risque de pauvreté est la plus faible: 4,2% de la population ont été à risque quatre années sur quatre (moyenne européenne: 8,1%).

Informations supplémentaires

Tableaux

Publications

Communiqués de presse

Liens

Bases statistiques et enquêtes

Contact

Office fédéral de la statistique Section Analyses sociales
Espace de l'Europe 10
CH-2010 Neuchâtel
Suisse

Contact

https://www.bfs.admin.ch/content/bfs/fr/home/statistiques/situation-economique-sociale-population/bien-etre-pauvrete/pauvrete-et-privations-materielles/dynamique-pauvrete.html