Résultats internationaux des CGPS

Les dépenses pour les prestations sociales

Le niveau des dépenses sociales varie entre les pays européens. Chaque pays dispose en effet de son propre système de protection sociale, reflétant des conditions économiques, sociales et politiques uniques. Les dépenses sociales des pays peuvent varier, par exemple, selon le niveau de richesse, l’état général de santé de la population et le nombre de personnes au chômage. Les pays où les dépenses sociales sont les plus élevées se trouvent principalement dans l’Europe du Nord et de l’Ouest.

Comparaison entre la Suisse et les principaux pays d’Europe

Par rapport aux cinq pays les plus peuplés d’Europe, les dépenses sociales de la Suisse sont relativement élevées si exprimées par habitant. Légèrement supérieures à celles de l’Allemagne et de la France, elles devancent clairement celles de l’Italie, du Royaume-Uni et de l’Espagne notamment.

Les dépenses sociales peuvent être mesurées aussi en pourcentage du produit intérieur brut (PIB). La part des pres­tations sociales dans le PIB indique le poids relatif des prestations sociales par rapport à l’économie du pays. Exprimées dans cette unité de mesure, les dépenses sociales suisses sont inférieures à celles de quatre des cinq pays retenus: le niveau élevé du PIB par habitant de la Suisse en est aussi la raison.

Cela dit, les prestations sociales de la Suisse ont atteint un niveau record en 2016 (25,8% du PIB). En Allemagne, elles sont restées relativement stables entre 2003 et 2016. En France et en Italie, elles continuent à augmenter depuis la crise économique de 2009. La baisse enregistrée en 2016 au Royaume-Uni et en Espagne coïncide avec la reprise économique.

Les dépenses sociales d’après leur fonction

Les nombreuses prestations sociales prévues en Suisse ainsi que dans les autres pays de l’Europe, peuvent être classées selon le type de risques ou de besoins qu’elles visent à couvrir: on utilise à cet effet une classification de la protection sociale selon les fonctions.

Les fonctions vieillesse et maladie/soins de santé représentent, en termes financiers, les fonctions principales tant en Suisse que dans les cinq pays européens considérés. Les dépenses selon les fonctions reflètent les spécificités démographiques, économiques ou socio-politiques des pays comparés.

Les sources de financement de la protection sociale

Les dépenses pour la protection sociale sont financées grâce à différentes sources. Les cotisations sociales des employeurs et des personnes protégées représentent, en Suisse, environ deux tiers des recettes de la protection sociale. Le rôle des contributions publiques est moins important en Suisse que dans les cinq pays européens ici comparés.

Informations supplémentaires

Tableaux

Graphiques

Données

Cartes

D'autres statistiques sur les finances de la protection sociale

Bases statistiques et enquêtes

Contact

Office fédéral de la statistique Section Analyses sociales
Espace de l'Europe 10
CH-2010 Neuchâtel
Suisse

Contact

https://www.bfs.admin.ch/content/bfs/fr/home/statistiques/securite-sociale/comptes-globaux-protection-sociale/resultats-internationaux.html