Communiqué de presse

Effectif et évolution de la population en Suisse en 2021: résultats définitifs En Suisse, à fin 2021, près de 1,7 million de personnes avaient 65 ans ou plus

25.08.2022 - La population résidante permanente de la Suisse s’élevait à 8 738 800 personnes à la fin de l’année 2021, soit 0,8% de plus qu’en 2020. Au sein de cette population, on dénombrait une femme sur cinq et un homme sur six ayant plus de 64 ans. Le pays comptait 162 centenaires de plus que l’année précédente. Tels sont les résultats définitifs de la statistique de la population et des ménages de l'Office fédéral de la statistique (OFS).

Entre le 1er janvier et le 31 décembre 2021, la population résidante permanente de la Suisse a progressé de 68 500 personnes (+0,8%). Dans la même période, celle des plus de 64 ans a connu une croissance de 31 600 personnes (+1,9%). La population du pays a continué d’augmenter et de vieillir en 2021.

La croissance démographique se maintient

Ces cinq dernières années, l’accroissement démographique de la Suisse a oscillé entre +0,7% et +0,8%. En 2021, il était ainsi comparable à celui des années précédentes. 

Parmi ses 8 738 800 habitants, la Suisse compte 6 494 600 ressortissants suisses (74,3%) et 2 244 200 ressortissants étrangers (25,7%). La population suisse s’est accrue de 35 100 personnes, soit 0,5% de plus que l’année précédente. La population résidante permanente étrangère a augmenté de 33 400 personnes, soit 1,5% de plus qu’en 2020. 

Par rapport à 2020, le Valais est le canton où l’évolution de la population est la plus importante (+1,4%). Vaud est celui où la population de nationalité suisse a progressé le plus en 2021 (+1,2%), et Nidwald, celui où la population étrangère a crû le plus fortement (+4,4%, +290 personnes). 

Population âgée en hausse

En Suisse, 20,0% des habitants ont entre 0 et 19 ans, 61,0% sont en âge de travailler (20-64 ans) et 19,0% ont plus de 64 ans.

Le nombre de seniors (65 ans ou plus) a progressé de 1,9%, passant de 1 629 700 en 2020 à 1 661 300 en 2021. Leur part sur l’ensemble de la population continue d’augmenter, soit de 0,2 point de pourcentage par rapport à 2020. Certains cantons, comme le Tessin, les Grisons, Nidwald, Bâle-Campagne, Schaffhouse, Berne, Bâle-Ville, Uri, Glaris, Soleure, Jura, Valais, Obwald et Appenzell Rhodes-Extérieures, présentent d’ailleurs un pourcentage de seniors plus élevé que celui de jeunes âgés de moins de 20 ans.

La population vieillissante compte plus de femmes que d’hommes. Une femme sur cinq (914 200 ; 20,8%) et un homme sur six (747 100; 17,2%) ont plus de 64 ans. À mesure qu’on avance dans les âges, le nombre de femmes est plus marqué. Chez les personnes de plus de 79 ans, on recense 288 400 femmes (6,6%) et 183 600 hommes (4,2%). Parmi les centenaires, le nombre de femmes est quatre fois plus important que celui des hommes (respectivement 1546 et 342). La progression entre 2020 et 2021 est positive dans ces trois groupes d’âge, respectivement de +1,9% chez les 65 ans ou plus, de +3,0% chez les 80 ans ou plus et de +9,4% chez les 100 ans ou plus. 

En 2021, le Tessin affiche la plus forte proportion de personnes âgées de 65 ans ou plus (23,4%) et de celle de 80 ans ou plus (7,5%). Le taux de centenaires pour 100 000 habitants au 31 décembre 2021 était également le plus important au Tessin (40,6).

Solde migratoire en baisse et accroissement naturel en hausse

Les migrations sont le principal facteur de croissance démographique. En 2021, la Suisse a enregistré 165 600 immigrations, soit une augmentation de 1,5% par rapport à 2020, cumulant 22 100 arrivées de Suisses et 143 500 de ressortissants étrangers. Le nombre des émigrations a progressé plus fortement, de 6,8% pour atteindre 116 800. Cette valeur se décompose en 28 700 départs de Suisses et 88 100 de ressortissants étrangers. Le solde migratoire international diminue par conséquent de 9,2% et s’élève à 48 900 personnes. Genève est le canton qui présente le solde migratoire le plus important pour 1000 habitants (+8,3‰) et Appenzell Rhodes-Extérieures le plus faible (+0,9‰).

L’accroissement naturel de la population, c’est-à-dire la différence entre les naissances et les décès, favorise également la croissance démographique. Entre 2020 et 2021, il a pratiquement doublé et s’est établi à 18 500. Cette évolution est due à une augmentation marquée du nombre de naissances (+4,3%) et à une baisse importante du nombre de décès (–6,6%). Fribourg est le canton qui présente le plus fort solde naturel par rapport à sa population (+4,5‰). Le Tessin affiche l’excédent de décès le plus important.

En termes de migration interne, Fribourg accueille le plus grand nombre de nouveaux habitants par rapport à sa population (+5,3‰). Bâle-Ville en perd le plus (–12,5‰).

Vous trouverez des informations complémentaires dans le document PDF ci-dessous.


 

Télécharger communiqué de presse

En Suisse, à fin 2021, près de 1,7 million de personnes avaient 65 ans ou plus
(PDF, 8 pages, 322 kB)


Autres langues


Documents associés

Effectif et évolution de la population en Suisse en 2021: résultats définitifs


 

https://www.bfs.admin.ch/content/bfs/fr/home/statistiques/population/migration-integration/nationalite-etrangere.assetdetail.23145951.html