Intégration

En 2017, plus de 37% de la population résidante permanente de 15 ans ou plus est issue de la migration en Suisse. Alors que 30% est issue de la 1re génération, plus de 7% appartient à la 2e génération. Cette population représente la population pour laquelle on souhaite mesurer l’intégration dans la société suisse.

Pour la mesure de l’intégration, la typologie de base de la population selon le statut migratoire est légèrement adaptée : la population issue de la migration comprend toutes les personnes de nationalité étrangère (y compris les étrangers de 3e génération). Dans cette population sont également compris les Suisses naturalisés de 1re génération, les Suisses naturalisés de 2e génération dont au moins un des parents est né à l’étranger, ainsi que les Suisses depuis la naissance dont les deux parents sont nés à l’étranger.

Deux autres types de population

Parmi les sources de données statistiques utilisées pour la mesure de l’intégration, toutes ne permettent pas de définir le statut migratoire de la population résidante permanente, car les variables nécessaires pour sa construction ne sont pas disponibles dans chaque source de données. Il faut donc utiliser :

-La distinction selon le lieu de naissance;

-La distinction selon la nationalité.

En 2017, près de 30% de la population résidante permanente est née à l’étranger. 25% de la population résidante permanente a une nationalité étrangère. Ces deux pourcentages sont toutefois inférieurs à la part de personnes issues de la migration.

Découvrez le système d’indicateurs d’intégration, qui se veut une base statistique indépendante dans le domaine de l’intégration de la population issue de la migration en Suisse, en cliquant sur le lien sur les indicateurs d’intégration.

Informations supplémentaires

Publications

Définitions

Il n’existe pas de définition claire de la notion d’intégration. On peut toutefois identifier trois aspects centraux. L’intégration vise à :

-Réaliser l’égalité des chances et l’égalité de traitement, en permettant à chacune et à chacun de participer de manière égale aux processus de décisions politiques et sociétaux et en garantissant à chacune et à chacun un accès équivalent aux ressources de la société ;

-Rapprocher les niveaux de vie des différents groupes de la société ;

-Garantir, comme préalable à l’égalité des chances et au rapprochement des niveaux de vie, que la société d’accueil est bien disposée vis-à-vis de la population immigrée ou étrangère.

La législation suisse stipule que l’intégration doit permettre aux étrangers dont le séjour est légal et durable de participer à la vie économique, sociale et culturelle du pays. Processus lent qui se joue tant du côté des personnes (au niveau individuel) que de celui de la société d’accueil, l’intégration vise à établir l’égalité des chances entre Suisses et étrangers dans la société suisse.

Contact

Office fédéral de la statistique Section Démographie et migration
Espace de l'Europe 10
CH-2010 Neuchâtel
Suisse

Contact

https://www.bfs.admin.ch/content/bfs/fr/home/statistiques/population/migration-integration/integration.html