Taux de prévenus selon infractions sélectionnées

Tableaux

Définitions

On entend par prévenu toute personne qui, dans une dénonciation, une plainte ou, par une autorité pénale, dans un acte de procédure, est soupçonnée, prévenue ou accusée d’une infraction. Il faut cependant considérer qu’il y a présomption d’innocence de la personne prévenue jusqu’au jugement.

Les infractions pour cet indicateur sont :

- Les lésions corporelles graves (définition tirée de l’art. 122 CP) : Celui qui, intentionnellement, aura blessé une personne de façon à mettre sa vie en danger, celui qui, intentionnellement, aura mutilé le corps d'une personne, un de ses membres ou un de ses organes importants ou causé à une personne une incapacité de travail, une infirmité ou une maladie mentale permanentes, ou aura défiguré une personne d'une façon grave et permanente, celui qui, intentionnellement, aura fait subir à une personne toute autre atteinte grave à l'intégrité corporelle ou à la santé physique ou mentale.

- Les lésions corporelles simples (définition tirée de l’art. 123 CP) : celui qui, intentionnellement, aura fait subir à une personne une autre atteinte à l'intégrité corporelle ou à la santé.

- Le vol (définition tirée de l’art. 139 CP): se procurer un enrichissement illégitime appartenant à autrui dans le but de se l’approprier. - Le brigandage (définition tirée de l’art. 140 CP): commettre un vol en usant de violence à l’égard d’une personne, en la menaçant d’un danger imminent pour la vie ou l’intégrité corporelle ou en la mettant hors d’état de résister.

La problématique du taux de prévenus découle des multiples zones de criminalité cachée :

- chiffre noir des infractions qui ne sont pas l’objet de plainte,

- chiffre noir des infractions qui ne sont pas élucidées.

C’est pourquoi le taux de prévenus ne peut pas refléter le taux de criminalité effectif, mais au mieux les taux de criminalité calculés, pour divers groupes, sur la base des enregistrements effectués par la police.

Mode de calcul :

Le taux de prévenu représente le nombre de prévenus hommes âgés de 18 à 34 ans identifiés pour chacune des infractions sélectionnées pendant 5 ans, calculé pour 1000 habitants du groupe de population résidante permanente moyenne correspondant sans les personnes dans le processus d’asile qui séjournent depuis au moins un an en Suisse (moyenne arithmétique de la population sur 5 ans), ceux-ci représentant la population la plus susceptible d’avoir un comportement déviant vis-à-vis de la loi.

Contrairement à la statistique de la population et des ménages (STATPOP), les personnes dans le processus d’asile qui séjournent depuis au moins un an en Suisse ne sont pas considérées dans la population résidante dans la Statistique policière de la criminalité (SPC). Cette dernière continue de les attribuer au domaine de l'asile par manque de données sur la durée de séjour.

Vous pouvez accéder aux indicateurs depuis l'une des approches suivantes

Tous les indicateurs

Quelques 68 indicateurs décrivent la situation actuelle et l'évolution de l’intégration de la population issue de la migration et/ou des étrangers en Suisse dans onze domaines de la vie en société.

Indicateurs clés

33 indicateurs-clés illustrent de manière condensée les progrès accomplis sur le chemin de l’intégration et l’état de l’intégration de la population issue de la migration ou, à défaut, la population selon la nationalité combinée, si la variable existe, avec le pays de naissance.

Contact

Office fédéral de la statistique Section Démographie et migration
Espace de l'Europe 10
CH-2010 Neuchâtel
Suisse

Contact

https://www.bfs.admin.ch/content/bfs/fr/home/statistiques/population/migration-integration/indicateurs-integration/indicateurs/prevenus-infractions.html