Taux de pauvreté

Cet indicateur présente la part de personnes dont le revenu se situe en dessous du seuil de pauvreté. Il renvoie ainsi à l’impossibilité d'acquérir les biens et services nécessaires à une vie sociale intégrée.

Dans une perspective d'intégration, une diminution du taux de pauvreté est visée.

Tableaux

Définitions

Pauvreté : peut être définie comme une insuffisance de ressources (matérielles, culturelles et sociales) telle que les personnes sont exclues du niveau de vie minimal reconnu comme acceptable dans les pays où elles vivent. On définit généralement la pauvreté en termes monétaires.

Taux de pauvreté : se réfère à un seuil « absolu ». Sont considérées comme pauvres les personnes qui n’ont pas les moyens financiers d’acquérir les biens et services nécessaires à une vie sociale intégrée. Le seuil de pauvreté utilisé a été calculé d’après les normes de la Conférence suisse des institutions d’action sociale (CSIAS). Un taux de pauvreté ainsi défini est un ordre de grandeur approprié pour la politique sociale, car le soutien financier octroyé aux personnes ou aux ménages se traduit directement par une réduction mesurable de la pauvreté.

Seuil de pauvreté : est calculé d’après les normes de la CSIAS, couramment utilisées pour mesurer le droit à l’aide sociale en Suisse. Il se compose d’un montant forfaitaire pour l’entretien, les frais individuels de logement et de 100 francs par mois et par personne à partir de 16 ans pour d’autres dépenses.

Revenu disponible des ménages : est obtenu à partir du revenu brut auquel on soustrait les dépenses obligatoires, à savoir : les cotisations aux assurances sociales (cotisations à l’AVS/AI, prévoyance professionnelle, etc.), les impôts, les primes pour l’assurance-maladie de base et les transferts réguliers à d’autres ménages (par exemple les pensions alimentaires).

Méthodologie

Le taux de pauvreté correspond à la part en pourcent des personnes pauvres dans la population totale. Une personne est considérée comme pauvre si elle vit dans un ménage dont le revenu disponible se situe au-dessous du seuil de pauvreté.

Si un ménage est composé de plusieurs adultes avec des statuts migratoires différents, la même valeur sera comptabilisée à la fois pour les personnes issues de la migration et celles qui n’en sont pas issues.

Suite au changement de cadre de sondage et à l’amélioration du modèle de pondération, les résultats à partir de 2014 ne sont plus directement comparables avec ceux des années précédentes (rupture de série). Plus de détails dans le document ci-dessous.

Contact

Office fédéral de la statistique Section Démographie et migration
Espace de l'Europe 10
CH-2010 Neuchâtel
Suisse

Contact

https://www.bfs.admin.ch/content/bfs/fr/home/statistiques/population/migration-integration/indicateurs-integration/conditions-vie-pauvrete/taux-pauvrete.html