Difficulté à joindre les deux bouts

Cet indicateur renseigne sur le degré de difficulté à faire face aux dépenses habituelles du ménage.

Dans une perspective d'intégration, une diminution de la part de la population vivant dans un ménage ayant des difficultés à joindre les deux bouts est visée.

Tableaux

Méthodologie

L’indicateur se base sur la réponse à la question suivante :

« En tenant compte de votre revenu total, comment arrivez-vous à joindre les deux bouts à la fin du mois, c'est-à-dire comment réussissez-vous à payer les dépenses habituelles nécessaires ? Diriez-vous que c'est …

1 : très difficile;
2 : difficile;
3 : plutôt difficile;
4 : assez facile;
5 : facile;
6 : très facile ? »

On considère comme personnes ayant de la peine à joindre les deux bouts celles ayant répondu « très difficile » ou « difficile ».

Si un ménage est composé de plusieurs adultes avec des statuts migratoires différents, la même valeur sera comptabilisée à la fois pour les personnes issues de la migration et celles qui n’en sont pas issues.

Suite au changement de cadre de sondage et à l’amélioration du modèle de pondération, les résultats à partir de 2014 ne sont plus directement comparables avec ceux des années précédentes (rupture de série). Plus de détails dans le document ci-dessous. 

Contact

Office fédéral de la statistique Section Démographie et migration
Espace de l'Europe 10
CH-2010 Neuchâtel
Suisse

Contact

https://www.bfs.admin.ch/content/bfs/fr/home/statistiques/population/migration-integration/indicateurs-integration/conditions-vie-pauvrete/difficulte-joindre-bouts.html