Valeurs et attitudes

Organisation de la vie familiale

Même si une proportion importante de mères travaillent, la population reste plutôt sceptique face à l'activité professionnelle des mères: près de la moitié des hommes et près de 4 femmes sur 10 pensent qu'un enfant en âge prescolaire souffre si sa mère travaille. L'adhésion à l'affirmation "Pour grandir heureux un enfant a besoin d'un foyer avec un père et une mère." est encore plus élevée. Près de la moitié des femmes et près d'un tiers des hommes pensent qu'un enfant peut aussi être heureux et s'épanouir s'il est élevé par un couple de même sexe.

On constate cependant que depuis les années 90, l'idée qu'un enfant en âge préscolaire souffre si sa mère travaille a fortement reculé.

La répartition effective de l'activité professionnelle entre les parents diffère sensiblement de leur représentation idéale. Si c'est le modèle "les deux parents à temps partiel" qui est le plus souvent vu comme idéal, dans les faits, seul 1 couple sur 10 travaille effectivement selon ce modèle.

Solidarité entre les générations

Une majorité de la population estime que les parents devraient aider leurs enfants adultes et les enfants adultes aider leur parents en cas de difficultés financières. En revanche la proportion de personne qui pensent que des enfants adultes accueillir chez eux leurs parents si ceux-ci ne sont plus en mesure de vivre seuls est nettement plus faible. Les attitudes concernant la solidarité entre générations varie selon la région linguistique: l'adhésion est la plus forte en Suisse italienne et la plus faible en Suisse alémanique, la Suisse romande se situant entre les deux.

Informations supplémentaires

Publications

Bases statistiques et enquêtes

Contact

Office fédéral de la statistique Section Démographie et migration
Espace de l'Europe 10
CH-2010 Neuchâtel
Suisse

Contact

https://www.bfs.admin.ch/content/bfs/fr/home/statistiques/population/familles/valeurs-attitudes.html