Initiative interdiction de l'expérimentation animale et humaine

Résultats par canton, par district et par commune sous forme de carte

Résultats par région linguistique et type d'habitat

Initiative interdiction de l'expérimentation animale et humaine (Oui en %)
Ville-campagne Suisse alémanique Suisse romande
Suisse italienne Suisse
Urbain
Ville-centre 22.0 22.8 31.2 22.8
Reste de l'espace urbain 19.7 20.2 31.0 20.2
Intermédiaire 19.8 19.5 31.6 20.2
Communes rurales 19.8 19.7 31.5 20.1
Total
20.3 20.8 31.3 20.9
La répartition des communes utilisée ici repose sur la «typologie urbain/rural 2012» de l’OFS, qui a remplacé la définition régions urbaines/régions rurales de 2000. En outre, dans les zones urbaines, les villes-centres sont considérées séparément, car on sait d’expérience que leurs habitants votent souvent très différemment de ceux des autres communes (urbaines). Les communes de la catégorie «intermédiaire» présentent des caractéristiques tant urbaines que rurales.

Même si la typologie urbain/rural 2012 est en partie axée sur celle de 2000, les deux ne sont pas entièrement comparables et il n’est donc pas possible d’établir des séries chronologiques parfaitement homogènes. Les résultats des votations précédentes ont dans la mesure du possible été représentés à l’aide de la nouvelle typologie. Cela n’est cependant pas possible pour les votations d’avant 2010. Il convient donc de se montrer prudent dans l’interprétation des comparaisons concernant le clivage ville-campagne.

Source: OFS/Statistique des votations

Objet

Le 13 février 2022 les suisses s'expriment sur l'Initiative populaire « Oui à l’interdiction de l’expérimentation animale et humaine – Oui aux approches de recherche qui favorisent la sécurité et le progrès ».

Les expériences sur les animaux sont autorisées en Suisse. Elles sont utilisées pour développer des médicaments et des traitements qui servent à mieux soigner. La législation suisse est l’une des plus strictes au monde en matière d’expérimentation animale : une expérience avec des animaux n’est autorisée que si les résultats ne peuvent pas être obtenus autrement. Les chercheurs ne peuvent travailler qu’avec le nombre d’animaux strictement nécessaire à leurs expériences et ils doivent leur faire subir le moins de contraintes possible.

L’initiative populaire demande l’interdiction de toute expérimentation animale. De plus, les produits développés à l’aide d’expériences sur les animaux ne pourraient plus être importés. Enfin, l’initiative demande aussi que la recherche sans expérimentation animale reçoive au moins autant d’aides publiques qu’en reçoit aujourd’hui la recherche avec expérimentation animale. L’expérimentation humaine serait également interdite.

Votations précédentes sur un thème similaire

  • Article constitutionnel concernant la recherche sur l'être humain (2010)
  • Initiative populaire «pour l'abolition des expériences sur animaux» (1993)
  • Initiative populaire «pour une réduction stricte et progressive des expériences sur les animaux» (1992)

Informations supplémentaires

Tableaux

Cartes

Bases statistiques et enquêtes

Contact

Office fédéral de la statistique Section Politique, culture et médias
Espace de l'Europe 10
CH-2010 Neuchâtel
Suisse
Tél.
+41 58 463 61 58

Du lundi au vendredi
09h00-12h00 et 14h00-16h00

Contact

Icon VoteInfo

L'app-Votation de la Confédération et des cantons:

https://www.bfs.admin.ch/content/bfs/fr/home/statistiques/politique/votations/annee-2022/2022-02-13/interdiction-experimentation-animale-humaine.html