Surfaces d'habitat et d'infrastructure par habitant

Surface d'habitat et d'infrastructure par habitant: indicateur clé du développement durable

La pression qui s’exerce sur le sol, ressource non renouvelable, n’a cessé de croître ces dernières années. Au milieu des années 1990, chaque habitant de la Suisse occupait en moyenne 401 m² de terrain à des fins d’habitat et d’infrastructure. Dans sa Stratégie 2002 pour le développement durable, le Conseil fédéral s’est fixé pour objectif de stabiliser l’utilisation de surface par habitant à 400 m². Cet indicateur a enregistré une croissance de 14 m² entre 1985 et 1997, puis de 6 m² supplémentaires jusqu’en 2009 pour s’établir à 407 m². Un recul a toutefois été observé au cours de la dernière période (1997–2009) dans les régions à forte tendance à l’urbanisation et à la densification, par exemple dans les cantons de ZH, SZ, NW, ZG, FR, AG, TI, VD et GE.

La valeur de cet indicateur varie beaucoup selon la région. Elle s’échelonne entre 138 (BS) et 827 m² (JU). Plus le milieu construit est urbain, dense et compact, plus la valeur est faible; plus il est décentralisé et rural, plus la valeur est élevée.

Informations supplémentaires

Tableaux

Cartes

Graphiques

Publications

Bases statistiques et enquêtes

Contact

Office fédéral de la statistique Section Géoinformation
Espace de l'Europe 10
CH-2010 Neuchâtel
Suisse

Contact

https://www.bfs.admin.ch/content/bfs/fr/home/statistiques/espace-environnement/utilisation-couverture-sol/surfaces-habitat-infrastructure/habitant.html