Degré d'imperméabilisation

Surfaces d’habitat et d’infrastructure: pas seulement de l'asphalte et du béton

En 2004/09, 4,7% du territoire étaient imperméabilisés et 7,5% étaient utilisés par des surfaces d'habitat et d'infrastructure. Outre les maisons, les places et les rues, les surfaces d'habitat et d'infrastructure comprennent aussi les jardins, les pelouses, les parcs et les aires de végétation naturelle. Le degré d'imperméabilisation, qui correspond à la part de bâtiments et de surfaces compactées dans les surfaces d'habitat et d'infrastructure, s'élevait à 61,8%. En 1979/85, il se chiffrait encore à 59,6%. Les surfaces imperméabilisées (+29,1%) ont ainsi plus augmenté en 24 ans que les surfaces d'habitat et d'infrastructure (+23,4%). Les aires industrielles et artisanales présentent le degré d'imperméabilisation le plus élevé (87,6%), devant les surfaces de transport (84,3%). Les espaces verts et lieux de détente affichent le taux le plus faible (20,3%).

Informations supplémentaires

Tableaux

Cartes

Publications

Bases statistiques et enquêtes

Contact

Office fédéral de la statistique Section Géoinformation
Espace de l'Europe 10
CH-2010 Neuchâtel
Suisse

Contact

https://www.bfs.admin.ch/content/bfs/fr/home/statistiques/espace-environnement/utilisation-couverture-sol/surfaces-habitat-infrastructure/degre-impermeabilisation.html