Indicateur d'environnement – Zones protégées

Les zones d’importance nationale servant à la protection de la biodiversité et du paysage couvrent environ 23% du territoire national. 4% du territoire consiste en des zones strictement protégées, dont la conservation intacte est inscrite dans la loi. Cette augmentation est notamment due à l'entrée en vigueur progressive de l' «Inventaire fédéral des paysages, sites et monuments naturels d'importance nationale» (dès 1977) et à l'application de l'article constitutionnel de 1987 sur la protection des marais et des sites marécageux (article de Rothenthurm).

Tableaux

Méthodologie

Cet indicateur présente la part des zones protégées d'importance nationale par rapport au territoire national. Zones strictement protégées: elles comprennent le Parc national et les biotopes d’importance nationale (haut-marais et bas-marais, zones alluviales, sites de reproduction des batraciens, sites marécageux, prairies et pâturages secs). Zones protégées: elles comprennent les réserves d’oiseaux d’eau et d’oiseaux migrateurs, les districts francs fédéraux, les paysages et sites classés d’importance nationale. La base de cet indicateur est constituée par les enquêtes couvrant tout le pays menées dans le cadre de l'établissement des inventaires fédéraux. Les surfaces bénéficiant d’une protection multiple n'ont été considérées qu'une fois. Faute de données, les zones protégées à l'échelon cantonal ou communal ne sont pas considérées dans le calcul de l'indicateur.

Liens

Contact

Office fédéral de la statistique Section Environnement, développement durable, territoire
Espace de l'Europe 10
CH-2010 Neuchâtel
Suisse

Contact

https://www.bfs.admin.ch/content/bfs/fr/home/statistiques/espace-environnement/ressources/systeme-indicateurs-environnement/reactions-de-la-societe/zones-protegees.html