Indicateur d'environnement – Qualité écologique de la forêt

La qualité écologique des forêts suisses s’est améliorée au cours des trente dernières années: la valeur de biotope de 87% de la surface forestière est aujourd’hui considérée comme moyenne à élevée. Cette valeur permet d’évaluer dans quelle mesure la forêt constitue un habitat de qualité pour les plantes et les animaux. Sont prises en compte par exemple la diversité des espèces ligneuses et la diversité structurelle.

Méthodologie

Cet indicateur présente la part de la surface forestière à valeur de biotope faible, moyenne ou élevée dans la surface forestière totale. La «valeur de biotope» d'une forêt est une grandeur écologique qui permet d'évaluer la qualité de cette forêt comme habitat pour les animaux et les plantes. Cette valeur se calcule d'après les critères suivants:

  •  Caractère naturel de la proportion de résineux: dans des forêts où poussent naturellement des feuillus, les résineux ne représentent qu'une faible part du peuplement forestier. Des forêts sont considérées comme étant «d'aspect naturel» lorsqu'elles comprennent, suivant les associations forestières, moins de 10% ou moins de 25% de résineux. Sont considérées comme étant «très peu naturelles» les forêts où la part de résineux dépasse 75%. De tels peuplements sont considérés comme naturels dans les aires où poussent naturellement des forêts de résineux.
  •  Diversité des espèces ligneuses: on trouve généralement davantage d'espèces animales et végétales (et davantage d'individus de chaque espèce) dans les forêts mélangées que dans les forêts pures. Les forêts très mélangées ont donc une valeur de biotope plus haute que les forêts pures (même si certaines forêts, comme les forêts d'épicéas subalpines, sont naturellement composées presque exclusivement d'une seule espèce ligneuse).
  •  Diversité structurelle: les forêts présentant une grande richesse structurelle (p. ex. les forêts stratifiées comprenant des arbres de classes d'âge différentes) ont une valeur écologique plus élevée que les forêts structurellement pauvres, car la diversité des espèces y est généralement plus grande. Ce dernier critère reçoit le coefficient deux.

Les valeurs de biotope d'après ces critères sont classées en trois catégories: «faible», «moyenne», «grande».

Les données proviennent de l'inventaire forestier national (IFN), qui évalue périodiquement l'état et l'évolution de la forêt suisse et qui fournit des informations statistiques fiables pour la Suisse, les grands cantons et les grandes régions. Le premier relevé (IFN1) a été effectué en 1983-85, le deuxième (IFN2) en 1993-95 et le troisième (IFN3) en 2004-06. Le relevé 2009-17, en cours de réalisation, a déjà livré de premières informations. L'IFN est réalisé par l'Institut fédéral de recherches sur la forêt, la neige et le paysage (WSL) en collaboration avec l'Office fédéral de l'environnement (OFEV).

Définitions

Liens

Contact

Office fédéral de la statistique Section Environnement, développement durable, territoire
Espace de l'Europe 10
CH-2010 Neuchâtel
Suisse

Contact

https://www.bfs.admin.ch/content/bfs/fr/home/statistiques/espace-environnement/ressources/systeme-indicateurs-environnement/etat-environnement/qualite-ecologique-foret.html