Indicateur d'environnement – Pollinisation

Les écosystèmes fournissent des prestations utiles à l’être humain. Par exemple, de nombreuses plantes utiles sont pollinisées par des animaux. En 2018, environ 42 000 hectares de surfaces cultivées ont bénéficié d’une pollinisation animale, ce qui correspond à 4% des surfaces agricoles utiles et 14% des terres arables et des cultures pérennes. La production est particulièrement favorisée par les pollinisateurs dans le cas des fruits et des baies, mais aussi du colza et du tournesol. Concernant les autres terres arables, il s’agit pour la plus grande part de céréales pollinisées par le vent.

Méthodologie

L’indicateur présente, en hectares, les surfaces agricoles pour lesquelles la pollinisation animale contribue à la production. La méthodologie repose sur les deux publications suivantes:

  • Klein et al. 2007: Importance of pollinators in changing landscapes for world crops, Proc. R. Soc. B, 274, 303–313
  • Gallai et al. 2009: Economic valuation of the vulnerability of world agriculture confronted with pollinator decline, Ecological Economics 68, 810-821

Les données sur les surfaces cultivées proviennent du recensement des entreprises agricoles (REA) de l’Office fédéral de la statistique (OFS). Les différentes cultures de la Suisse ont été réparties dans diverses catégories selon Klein et al., en fonction de l’influence que la pollinisation a sur la production.

Contact

Office fédéral de la statistique Section Environnement, développement durable, territoire
Espace de l'Europe 10
CH-2010 Neuchâtel
Suisse

Contact

https://www.bfs.admin.ch/content/bfs/fr/home/statistiques/espace-environnement/indicateurs-environnement/tous-les-indicateurs/utilisation-ressources-naturelles/pollinisation.html