Scénarios pour le degré secondaire II – Elèves et titres

Impact du COVID-19

La pandémie du COVID-19 a actuellement un effet important sur de nombreux aspects de la vie quotidienne et sur les comportements des acteurs du système de formation, c’est-à-dire les personnes, les entreprises et les institutions.

Les scénarios 2020-2029 pour le degré secondaire II essaient de tenir compte de l’impact de ces changements sur les nombres d’élèves et de titres. Pour ce faire, les impacts de la conjoncture économique sur les comportements passés des acteurs de la formation ont été analysés et les hypothèses retenues ont été mises en consultation.

De grandes incertitudes subsistent néanmoins, comme par exemple l’impact effectif de la pandémie, son évolution ou celle de la situation économique. Concernant les évolutions à court terme, les scénarios doivent donc être interprétés avec prudence, car ils reflètent l’état actuel des connaissances dans un contexte rempli d’incertitudes. Les évolutions à long terme devraient a priori être moins affectées par la crise du COVID-19, car elles sont davantage conditionnées soit par l’évolution démographique, soit par des changements structurels.

Nouveaux scénarios

Les scénarios 2020-2029 de l’OFS pour le système de formation, publiés le 23 novembre 2020, confirment que le nombre total d’élèves du degré secondaire II, qui est resté stable entre 2009 et 2019, devrait repartir à la hausse dès 2020 pour toute la décennie à venir.

Selon le scénario de référence, les effectifs de 1re année, qui globalement ont légèrement reculé entre 2008 et 2018, ont recommencé à croître en 2019 et vont au-devant de dix ans de hausse continue (de 120 000 élèves en 2019 à 140 000 en 2029, soit +17%). Cette évolution est essentiellement due à des raisons démographiques. Il faut cependant s’attendre à des différences dans le rythme de croissance des différentes filières, en particulier à court terme. En effet la pandémie du COVID-19 pourrait retarder de 2 ans le début de la hausse dans la formation professionnelle initiale (soit jusqu’en 2022), alors qu’elle en accélérerait légèrement le rythme dans les formations générales.

Le nombre de titres décernés au terme de la formation professionnelle initiale (CFC et AFP) devrait diminuer jusqu’en 2024 (-3% par rapport à 2019), puis croître à nouveau durant la seconde moitié de la décennie (+10% de 2024 à 2029). Celui de maturités professionnelles, gymnasiales et spécialisées devrait être orienté à la hausse sur l’ensemble de la période 2019-2029 (+16%).

Dans la formation professionnelle initiale, les évolutions attendues diffèrent nettement selon le domaine considéré. En outre, dans toutes les filières les évolutions anticipées à l’échelle cantonale se distinguent parfois fortement de celles calculées au niveau suisse, notamment parce que les divers cantons ont des dynamiques démographiques différentes.

Informations supplémentaires

Tableaux

Données

Publications

Hypothèses

Bases statistiques et enquêtes

Sur ce thème

Keine Resultate

Contact

Office fédéral de la statistique Section Système de formation
Espace de l'Europe 10
CH-2010 Neuchâtel
Suisse
Tél.
+41 58 483 93 66

Du lundi au vendredi
09h00 à 12h00 et 13h30 à 16h30

Contact

https://www.bfs.admin.ch/content/bfs/fr/home/statistiques/education-science/scenarios-systeme-formation/degre-secondaire-II-eleves.html